19 novembre 2019

L'ASPTT Dijon domine le marathon relais des hautes côtes

Sous la canicule de Concoeur, petite bourgade des hautes côtes de Nuits plus de 300 coureurs ont participé au traditionnel marathon relais organisé par le club local de Nuits Course à pieds. Une participation recors pour une épreuve placée comme d’habitude sous le signe de la convivialité avec notamment sa “garden party finale” rassemblant tous les participants dans une belle ambiance champêtre. Côté course l’ASPTT en lève les épreuves masculines et féminines tandis que “Courir à Sennecey” s’impose ne mixte et au challenge du nombre.
 
1200 photos de l’épreuve ICI
 
Comme l’an dernier, l’ASPTT Dijon aura globalement dominé cette édition 2017 du realis marathon des hautes côte de Nuits, même si Venarey les Laumes avait déplacé une belle équipe qui échouera à la deuxième place. On aura noté cette année le nombre record d’équipes participant avec plus de 50 formations sur la ligne de départ.
 

L’asppt s’impose © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une édition pas facile
C’est sur un parcours n’offrant que peu de répit aux concurrents avec une succession de petite montées et descentes et aussi deux ou trois coup de cul, comme on dit dans le jargon, notamment le final que les 300 courageux se sont affrontés sous une température dépassant les 30 degrés et sur un parcours où il était difficile de trouver un peu d’ombre. Autant dire que certaines langues étaient bien pendantes, même si la bonne humeur était au rendez-vous chez l’ensemble des participants. En début de course, un trio Venarey Les Laumes, ASPTT Dijon et ACR (Association des coureurs sur route de Dijon) prenaient les devants. Puis au fil des tour l’ASPTT faisait parler l’expérience et creusait inexorablement l’écart pour l’emporter finalement assez largement en 2h 46’12. Rappelons que chaque équipe et composée de 6 coureurs prenant chacun un relais de 6 km et que le 7ème et dernier tour s’effectue en formation.
 
Sennecey s’impose en mixte © Nicolas GOISQUE

Sennecey en mixte.
Le record de l’épreuve ne tombait pas, guère étonnant vu les conditions. L’ASPTT reléguait donc Venarey à plus de 7 minutes (2h53’51) et l’ACR terminait donc troisième 5 minutes encore derrière (2h58,50). La première équipe mixte venait donc de Sennecey les Dijon et prenait la 9ème place du scratch en 3h28’14 tandis que la première formation 100% féminine finissait, elle en 20ème position après 3h40’55 d’effort. Les derniers concurrents à passer la ligne auront eux passé quelques 5 heurs sous la canicule de Concoeur. L’important est de participer dit une célèbre devise et la convivialité finale de l’épreuve valait sans doute celà. Rendez vous est d’ores et déjà pris pour la 11ème édition.
 
 
L’ASPTT s’impose également en féminine © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 
Tous les résultats ICI
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.