18 août 2019

Il va participer au trail de 80 kms du Mont Blanc

Ils sont 5 Cote d’Oriens et Dijon-Sport News les suivra durant l’une des plus belles épreuves trail de France. Du 22 au 25 juin 2017 aura lieu à Chamonix le « Marathon du Mont Blanc ».  Plusieurs épreuves auront lieu durant ces 3 jours dont un Marathon et le 80 Kms. Nous leur avons posé à tous les 5 les mêmes questions. Deux trailers vont participer au Marathon du Mont Blanc (nous vous les avons déjà présentés) les trois autres participeront au “80 kms autour du Mont Blanc”.

Découvrons ensemble aujourd’hui Régis BOUCHESECHE

 

Régis Bouceseche est le deuxième des trois trailers Côte d’Oriens qui vont courir le « 80 kilomètres autour du Mont Blanc » à se présenter.

« Le 80 kms du Mont Blanc débutera le 23/06 à 4 h 00 pour un parcours au dénivelé positif et négatif de 6000 m. Il est limité à 1000 coureurs. Cécile, Matthieu et Régis ont eu la chance d’être tirés au sort pour participer à cette épreuve mythique, c’est l’un des trails les plus techniques de France. Certaines portions se déroulent exclusivement dans la neige entre 2000 et 2600 m. La météo sera également un facteur déterminant car à cette altitude tout peut changer rapidement. Une particularité essentielle, le parcours se fera en partie de nuit. « 

Découvrez la vidéo de l’épreuve 2016                                   
https://www.youtube.com/watch?v=BPb_82KuXZE

 

Régis BOUCHESECHE

Régis  : 42 ans – Marié à Elodie – 2 filles

 

Dijon-Sport News : Quelle est ta situation professionnelle :

Régis : je suis gérant de la société PUBLISTICK, spécialisé dans la signalétique adhésive, marquages véhicules, l’impression numérique petit et grand format.

 

DSN : Depuis quand pratiques-tu le trail ou la course à pied ?

Depuis 2007

 

 

DSN : Pratiques-tu au sein d’un club ou d’un team ?

DIJON UC / TEAM RUNNING CONSEIL.

 

DSN : As-tu pratiqué ou pratiques tu d’autres sports ?

Le cyclisme sur route et le cyclo-cross

 

DSN : As-tu d’autres passe-temps en dehors du sport ? 

Régis BOUCHESECHE

Mes 2 filles Emma et Lucie, mon travail, la lecture et la musique, je suis un grand fan de U2

 

DSN : Le Marathon et le 80 km du Mont Blanc sont 2 épreuves très difficiles, très technique qui demande une préparation spécifique.
Peux-tu nous expliquer ta préparation ?

Effectivement le 80 km du Mont blanc est très difficile, le dénivelé et le parcours sont très techniques et piégeux Ma préparation est différente des autres années, ayant moins de temps pour effectuer du volume, je mise sur la qualité des séances. Je m’entraîne en moyenne 5 à 6 fois par semaine, et j’essaye d’aller régulièrement en montagne pour y effectuer du spécifique, nécessaire pour supporter les répétitions  d’ascensions et surtout les descentes qui sont le plus traumatisantes pour les quadriceps. Cela me permet aussi de faire des parties du circuit, afin de mieux appréhender les difficultés Jusqu’à présent cela me donne plutôt raison, car les sensations sont là et je progresse bien dans mon programme. Pour préparer cette course qui est inclus dans mon programme annuel, mais qui n’est pas mon objectif de la saison, j’ai déjà participé à différentes courses, transmontagne, lapone, balcons d’ azur. Je préfère garder de la fraicheur car la saison sera longue et je n’ai jamais été un adepte de courir tous les weekends; Et c’est aussi nécessaire pour l’équilibre familial, car les ultra trails, sont très chronophage en temps, donc je dois gérer au mieux entre mon travail, ma vie de famille qui sont malgré tout le plus important à mon équilibre

 

Régis BOUCHESECHE

DSN : Peux-tu nous dire quelles sont tes motivations ?

Ma motivation première est de me dépasser, et d’être finisher.

 

DSN : Peux-tu nous faire part de tes craintes ?

Connaitre le jour sans, d’être en panne de jambes !!!

 

DSN : Quelle organisation matérielle as-tu mis en place pour cette épreuve ?

L’organisation pour cette course, est très simple, c’est ma femme Elodie qui s’occupe de toute la partie ravitaillement et suivi, c’est très important de pouvoir retrouver du réconfort sur les différents ravitaillements du parcours, et l’assistance joue un rôle majeur dans la réussite d’une telle course.

 

DSN : Peux-tu nous dire quel est ton objectif en termes de résultat pour cette épreuve ?

Mon seul objectif est de finir, de ce fait je ne me mets aucune pression en terme de place ni de temps. Cela permet d’être moins stressé et surtout de ne pas être déçu

 

Régis

DSN : As-tu en tête un autre défi que tu souhaiterais réaliser ?

Mon but principal est de terminer l’UTMB qui est la référence mondial en ultra, pour tous coureurs, c’est la course qu’il faut avoir terminer

 

DSN : As-tu un message à faire passer à ta famille, tes supporters, tes amis ?

Un grand merci à tous et à mon partenaire Running Conseil Dijon et à son responsable Malik Assadi.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.