18 août 2019

Basket Fauteuil : Marianne Buso brillante à L'Euro

Depuis jeudi dernier, Mariane Buso et Solenn Thieurmel, toutes deux pensionnaires de la JDA Basket fauteuil, participent aux championnats d’Europe féminin qui se tiennent à Ténérife en Espagne. L’objectif premier de l’équipe de France était d’abord de décrocher son billet pour les prochians mondiaux qui se dérouleront en août 2018 à Hambourg. Objectif atteint avec la qualification acquise pour les demi finales. Avec un bilan de deux victoires pour 3 défaites lors de la phase de poule l’équipe de France présente un bilan mitigé. Dans le collectif France Marianne Buso a réussit un somptueux début d’Euro.
 

Solenn Thieurmel et la France ont lourdement chuté d’entrée face aux Pays-Bas © Euro Tenerife WB 2017

6 équipes étaient en lice sur la ligne de départ de cet Euro : Espagne, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Turquie, France. Si l’Allemagne et les Pays-bas et à un degré moindre la Grande Bretagne restent clairement sur le papier au dessus du lot (elles bénéficient de condition d’entraînement et de préparation sans communes mesure avec leurs concurrentes). Les deux autres rencontres étaient à priori à portée des françaises. 
 
Pas loin face à la Grande Bretagne 
La phase de poule s’est révélé plutôt conforme aux pronostics pour l’équipe de France . Pour son premier match, l’équipe de France féminine s’est inclinée face aux Néerlandaises, vice-championnes d’Europe et médaillées de bronze à Rio (30-59). Un début difficile pour nos deux dijonnaises avec 0 points en 12 minutes pour Thieurmel et 2 en 18 minutes pour Buso.  
Mariane Buso est montée en puissance face à la Grande Bretagne, insuffisant © Euro Tenerife WB 2017

Pour la seconde rencontre  Les Françaises ont échoué de face aux Britanniques (52-56). les partenaires de Marianne Buso (18 Pts à 66% et 7 rbds) ont produit un basket collectif et maîtrisé  face à un adversaire habitué aux podiums européens. Dans l’obligation de réagir Les françaises ont décroché leur première victoire du tournoi en battant l’Espagne de 6 points lors de leur troisième rencontre. Très à l’aise en première période (17-30, 13ème), les tricolores se sont fait rejoindre à la fin du troisième quart-temps par des Espagnoles accrocheuses et soutenues par leurs supporteurs (40-41, 30ème). Il a fallu une nouvelle fois tout le talent de Marianne Buso dans les dernières minutes (35 pts à 14/17), pour permettre aux Bleues de s’imposer au finish (50-56). 
 
 
En battant la Turquie la France se qualifie pour les demi finales et aussi pour les prochains mondiaux © Euro Tenerife WB 2017

1er contrat rempli.
Pour leur quatrième match les Bleues s’inclinent lourdement face à l’Allemagne (39-74). En grande difficulté dès la première mi-temps (10-26, 16ème), les Françaises n’ont jamais été en mesure de revenir à la marque par la suite, malgré une nouvelle fois 17 points de Marianne Buso. Dominées aux rebonds (22 à 40) et trop imprécises dans les tirs (34%), les tricolores ont essuyé leur plus lourde défaite du tournoi devant les médaillées d’argent aux jeux de Rio. Il fallait donc impérativement battre la Turquie lors de l’ultime rencontre de poule. Les Bleues ont réussit à  achever la première phase de la compétition par une petite victoire sur la Turquie (43-54) avec une nouvelle fois Mariane Buso en meilleure marqueuse (11 pts) ta,dis que Solenn Thieurmel qui n’avait quasiment pas joué lors des trois rencontres précédentes,  en scorait 10. Un deuxième succès qui place directement les Françaises dans le dernier carré et qui leur permettra de disputer les demi-finales programmées mercredi, avec un gros choc face à l’Allemagne. Si la logique est respectée elles devraient retrouver la Grande Bretagne pour un match pour la médaille de bronze.
Résumés des rencontres réalisés avec le précieux concours de “Basket Fauteuil News”
 
Marianne Buso croit en la médaille © Euro Tenerife WB 2017

Les impressions de Mariane Buso
Marianne Buso : ” On a assuré l’essentiel dans cette première phase même si la manière n’était pas là. Maintenant après 5 jours à enchaîner matchs et entraînements le Day off va faire du bien pour reposer les corps et les têtes. Toutes les joueuses sont motivées pour la suite! On a à coeur de rattraper notre mauvaise prestation contre l’Allemagne et on a toutes l’objectif d’une médaille en tête ! On a un super potentiel de joueuse.  On a toutes travaillé et encore progressé cette année et je crois vraiment qu’avec cette équipe on peut faire de ce rêve de médaille une réalité !! À nous de jouer !!”
 
 
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.