20 août 2019

basket fauteuil : Buso Thieurmel et l'EDF privées de médaille

Après une demi finale logiquement perdue face à l’Allemagne, l’équipe de France féminine de Basket Fauteuil jouait donc pour la médaille de bronze européenne  ce vendredi face à la Grande Bretagne.  Les Bleues se sont lourdement inclinées (68-37) Marianne Buso et Solenne Thieurmel, Les deux dijonnaises présentes repartent donc sans médaille. La première des deux, auteurs de stats impressionnantes tout au long du tournoi a clairement franchi un palier. Cela a été plus dure pour Solenn qui n’a pas bénéficié d’un gros temps de jeu.
 
Humiliées par l’Allemagne en phase de poule 74-39, les bleues ont en demi-finale offert un visage bien plus séduisant, notamment en défense  mais n’ont rien pu faire devant l’armada allemande (46-33) malgré, une nouvelle fois, une performance de choix de la dijonnaise Marianne Buso (17 points-14 rebonds). Elles jouaient donc ce matin pour la médaille de Bronze face à la grande Bretagne qu’elles avaient accrochée en poule (52-56) espérant décrocher une médaille.
 

Les Anglaises ont vite pris les devants © Euro Tenerife WB 2017

Dépassées d’entrée
Les Anglaises rentrent clairement mieux dans la rencontre. Les Françaises contrairement à leurs adversaires ont du mal à s’approcher du panier. Marianne Buso est surveillée comme le lait sur le feu. Elle trouve pourtant quelque solution tout comme Quemener Pichon. Mais la différence d’adresse est criante entre les deux formations et la défense britannique à l’inverse de la française empêche les tricolores d’approcher du panier. Après 10 minutes la sanction tombe (08-16, 10′). Pas de changement en second quart temps, le scénario reste semblable, la France semble fatiguée face à des anglaises récitant parfaitement leur jeu. Ces dernières sont plus rapides, plus agressives, plus adroites  bref plus de tout. Le jeu français est plus brouillon, La maladresse aux tirs y compris aux lancers francs se poursuit face à une réussite insolent côté anglais. A la pause on voit mal comment les françaises pourraient s’en sortir (16-36,20′)
 
Marianne Buso s’est démenée en vain © Euro Tenerife WB 2017

Le calice jusqu’à la lie
Et ce d’autant plus que le début du 3ème quart est un chemin de croix. Buso la seule à tirer à peu près son épingle du jeu est sortie souffler u peu (son temps de jeu durant cet Euro aura été énorme). St Omer et Thieurmel ont fait leur apparition sur le terrain mais les bleues encaissent un 12-0 d’entrée de quart balayant s’il en était nécessaire leurs dernières illusions. Il faut attendre plus de 4 minutes pour voir le premier panier français de cette seconde période. Marianne Buso décidément indispensable fait son retour et sert de suite sa camarade de club Thieurmel qui trouve la mire. Cette dernière a enfin un peu de temps de jeu et tente pas mal sans beaucoup de réussite. Les Britaniques qui ont match gagné desserrent un peu l’étreinte et font tourner mais conservent un matelas énorme à 10 minutes du terme (50-24,30′).
 
Solenn Thieurmel a beaucoup tenté en seconde période © Euro Tenerife WB 2017

Buso au dessus du lot
Le quatrième quart est une formalité. La France a abdiqué depuis longtemps mais Marianne Buso est toujours partout rendant encore une feuille de stats remarquable (23 pts 45% à 2 points et 75% aux lancers francs (3/4) ). Thieurmel termine deuxième marqueuse française avec 6 points  (ce qui fait quand même 29 points sur 37 marqués par les deux dijonnaises) insuffisant cependant pour espérer quoi que ce soit dans cette rencontre que les Anglaises terminent en roue libre relâchant notamment la défense. Habituées aux podiums elles l’emportent très largement (68-37), brisant les rêves de médaille tricolore. 
 
Marianne Buso est déçue par le résultat © Euro Tenerife WB 2017

La réaction de Marianne Buso
Je suis déçue du résultat final. Avec les joueuses que l’on a c’est vraiment dommage de ne pas avoir réussi à au moins accrocher ces Anglaises sur cette petite finale; Nous avons les armes mais encore faut il savoir les utiliser .Il y avait beaucoup de fatigue cumulée mais cela n’excuse pas cette prestation; on avait la possibilité de proposer un jeu bien meilleur. Personnellement, j’ai passé une année difficile physiquement et je remercie vraiment tous mes proches, mes coéquipiers à Dijon, Damien Lordel, Anne Filice qui m’ont aidée dans les périodes difficiles et qui m’ont permis d’être prête pour ces championnats d’Europe. Je suis vraiment déçue de pas ramener de médaille pour aussi récompenser tout leur travail avec moi, toutes ces soirées d’entraînements après les journées de boulot et aussi les sacrifices que font les proches pour me permettre de réaliser tout ça
 
Médaille en chocolat et déception pour l’équipe de France © Euro Tenerife WB 2017

 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.