29 octobre 2020

France espoir d'athlétisme : la lumière vient des relais

Une petite quinzaine d’athlètes côte d’oriens participaient ce weekend à Albi aux championnats de France espoirs d’athlétisme. Plusieurs places de finalistes sur les épreuves individuelles avec notamment des 5ème place pour Fabie Palcau, Mélanie Lustremant, Maxime Lapeyrie et Daniel NGembou; mais il aura fallu attendre la toute fin de compétition pour enfin toucher les médailles avec le bronze pour le 4 x 100 fémini du Dijon Université Club et en apothéose le titre pour le 4 x 100 masculin.
 

Thibaut Michelin et Yanis Ammour se parent d’or avec Paul Furchert et Charles Mercier © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Or et Bronze pour les relais
Ce titre, ils le voulaient et ils y croyaient. Les “mousquetaires espoirs” du Dijon Université Club, Yannis Ammour, Paul Fuchert, Thibaut Michelin et Charles Mercier sont allés le chercher. En 41″05 ils ont devancé Aix Athlé Provence de 31 centièmes et JA Montrouge de 32. Une consécration pour un groupe talentueux.
Les garçons ont peut être été inspirés par leurs camarades de club féminines, Morgane Bouvier, Alisandre Lisa Simon, Clémence Léger et Leatitia Léa Titti qui se sont elles parées de bronze en 47″17 une dizaine de minutes plus tôt derrière Ouest Vendée (46″82) et EA Cergy Pontoise (46’98).
 
6 finalistes une 4ème et 4 5ème places
Deux médailles qui donnent des couleurs au bilan car lors des épreuves individuelles, aucun des athlètes présents n’a pu accrocher le podium. Samedi, si Emma Quignard (AC Chenôve) se doutait que l’accession en demi finale du 100 m serait compliqué (éliminée de fait en série avec 12″52), Laétitia Léa Titti espérait elle accrocher au moins la finale, mais a du s’incliner en demi (12″14 et 13ème temps).
Alissandre Simon et Laetitia Léa Titti © Valentin Palcau

Maxime Lapeyrie et Daniel NGuembou, les deux sauteurs en hauteur dijonnais ont fait un beau concours atteignant tous les deux leur meilleure performance de la saison avec 2m05, insuffisant toutefois et c’est une 5ème place au final. Thibaut Michelin, en manque de repère cette saison à la perche échoue à la 9ème place (4m70). En fin de soirée de la première journée , Fabien Palcau dans une course tactique et lente sur 5000 m, n’a pu lutter sur la dernière ligne droite et prend lui aussi une 5ème place en 15’28″94.
Bredouille, samedi, on espérait en ce dimanche gardant en tête les potentialités des relais. Charles Mercier en début de journée sortait dès les séries du 200 m (22″59), Thibaut Michelin passait lui en finale du 110 m haies et terminait cette finale en 6ème position (14,61 après avoir battu son record en série avec 14″41). Lou Anne Pierrot échouait elle au pied du podium à la perche (3m95, ratant le bronze aux essais) .Mélanie Lustremant terminait à 4 secondes de son record personnel sur 3000m steeple. En réalisant 11’01″85, elle prenait la 5ème place. C’était juste avant la lumière des relais

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.