28 octobre 2020

Le "nouveau" Stade Dijonnais est au travail

Si le monde du rugby dijonnais attend le 18 juillet pour savoir si le stade jouera bien en fédérale 1, la reprise a eu lieu ce lundi sous des trombes d’eau pour le Stade Dijonnais. Renaud Gourdon le nouveau technicien a posé ses bagages dans la capitale des ducs et est à la manoeuvre en compagnie de l’ex talonneur du Stade Thomas Kohler. Si le travail de début de saison est avant tout physique avec des séances au CEP Gilles Cometti animées par le préparateur physique Jérémy Dénuziller, Renaud souhaitent aussi que ses joueurs touchent du ballon.
 
Retrouvez les photos de l’entraînement du 13 juillet ICI
 
Une fin de cycle, c’est souvent ainsi que l’on a nommé la fin de saison du stade dijonnais au printemps dernier. Outre l’éviction du duo Bonventre Humblot et le triste épisode du dernier match contre La Seyne, on s’attendait à un sérieux renouvellement d’effectif durant cette intersaison, et on ne se trompait pas.
 

Renaud Gourdon est arrivé comme coach principal © Nicolas GOISQUE/NikOphot

Des départs
Côté départ, commençons par le capitaine de ces deux dernières années, le talonneur Baptiste Arvouet qui rejoint Périgueux, à ces côté le pilier Tokotuu Papilogno est parti vers la Baule. Les trois Espagnol, Jaimé Nava (3ème ligne centre) et les frères Aubanell ( mêlée et arrière) ont eux aussi quitté le club direction Villeurbanne pour les frèrots. le demi de mêlée, Florian Peyrat s’est envolé pour l’Australie pour raisons familiales, tandis qu l’ailier Kevin Etcheverry a regagné son pays basque d’origine et que son vis à vis Quentin Genest a rejoint la Californie pour cause d’études….Une bonne demi équipe donc que l’on ne verra plus du côté de Bourillot. Bien sur de nombreuses arrivées ont eu lieu et sont encore à attendre.
 
DimitriTchapnga arrive comme pilier droit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Et beaucoup d’arrivées
“En regardant les carences de l’an dernier et surtout les exigences de la fédérale 1, on a mis une priorité sur le recrutement devant pour avoir une conquête très efficace et la plus stable possible et puis pouvoir développer le jeu que l’on souhaite pouvoir développer” nous précise Thomas Kohler , entraîneur adjoint. C’est ainsi que pas moins de 7 avants sont arrivés cet été. Thomas nous les présente :

  • Hadrien Vaslin, pilier gauche en provenance des espoirs de La Rochelle ” Il est très solide physiquement , dynamique dans le jeu et efficace sur les phases de conquête”.
  • Dimitri Tchapnga, pilier droit camerounais qui vient de Chambéry “blessé l’an dernier, excellent en mêlée fermée, très costaud physiquement et qui dispose d’une bonne mobilité, un gros renfort pour nous pour accompagner Jean Philippe Jacouton”
  • Lucas Marijon, talonneur qui arrive des espoirs d’Oyonnax et Benjamin Nehme, talonneur également après un passage à Castres.
  • Jules Soulan oeuvrera à l’ouverture du stade © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

    Ben Aboudou, troisième ligne, lui aussi en provenance de La Rochelle “plutôt un plaqueur gratteur, un bon complément pour Kevin Amiot”
  • Steven Bellafiore, troisième ligne également qui vient de Narbonne “Un profil aérien et puissant à la fois qui complétera bien Arnaud Alibert”
  • Okilo Katofamaki, troisième ligne centre qui arrive de Vannes “pas forcément un gros gabarit mais qui a des facilité pour faire jouer ses partenaires au contact, très efficace au contact mais aussi en touche”

Mais le 8 de devant n’est pas seul à gagner d sang neuf puisque la charnière est également renforcée aussi mien à la mêlée qu’à l’ouverture; Thomas Kohler toujours

  • Ugo Escuder, demi de mêlée, en provenance de Carcassone ” Actuellement en rééducation à Cap Breton, il nous rejoindra en août, joueur dynamique avec une très belle passe, plutôt un accélérateur”
  • Jules Soulan, demi d’ouverture qui arrive d’Agen “Petit gabarit, très bon animateur et aussi un bon buteur qui va compléter le poste avec Andréa Rabago et Clément Ramisse”

Une seule arrivée à ce jour dans les lignes arrières

  • Le solide sud africain, Pieter Morton sera au centre des 3/4 dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

    Pieter Morton, 3/4 centre sud africain, en provenance de Trélissac “Un état d’esprit très professionnel comme souvent chez les jeunes Sud-Africain, très gros travailleur avec des qualités physiques solides, beau gabarit, très fort sur la course également qui va nous permettre d’avoir un point d’ancrage sur le milieu du terrain”

Alors que les joueurs arrivent au club house pour une collation après la séance du matin au CEP Cometti et avant la séance rugby à Bourillot, Thomas Kohler nous précise encore que le Stade est à la recherche de deux autres joueurs, un deuxième ligne devant  et un centre créateur ou ailier finisseur pour compléter le groupe au mieux.  Sur ces dires tout le monde se rend sur le synthétique pour des exercices d’opposition avec deux équipes, animés par Thomas et débriefé régulièrement par Renaud. Comme on le voit tout le monde a vraiment repris le travail au Stade Dijonnais.
 
 
 

Le nouvel effectif du stade à l’écoute de son coach © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.