26 octobre 2020

Petitjean, Desbois, Rémond et Vitry ont plané la vallée de l'Ouche.

Le coin est toujours aussi joli, vallonné et vert, et au milieu coule une rivière. On est en pleine vallée de l’Ouche à St Victor sur Ouche entouré de pâtures où vaches et moutons paissent en toute quiétude sous un soleil déjà très généreux à 8 heures du matin quand les premiers traileurs arrivent pour s’échauffer un peu avant de partir à l’assaut de 27 km, première distance proposée avec un départ à 9h00. Le 12 km est prévu lui une heure plus tard.
 
PLUS DE 1000 PHOTOS DES TRAILS ICI
 
Les habitués retrouvent avec plaisir en arrivant, la gouaille légendaire du sympathique Christian Guyot, animateur de bien des épreuves locales. Ils savent aussi qu’avec Jean David Lalevée aux commandes de l’équipe d’organisation cela promet un parcours technique et bien balisé (orienteur ne saurait mentir !!). La manifestation, toujours organisée par l’association des amis de Marigny est aussi réputée pour son barbecue final particulièrement convivial au bord de l’Ouche.
 

Le saut du mouflon volant la signature de Benjamin Petitjean © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Petitjean et Desbois survolent le 27 km.
Revenons à la course et Christian Guyot, en grand spécialiste qu’il est, y va comme toujours de son petit pronostic. Pas forcément très difficile d’ailleurs à la vue des engagés. Téméraire donc le Christian annonce Benjamin Petitjean et Adrien Alix côté garçons et Carine Desbois pour les femmes sur ce 27 km. Bonne pioche ! Le mouflon volant comme on surnomme Benjamin (Dijon Singletrack), ne fait pas de détail sur un parcours au profil et à la distance lui convenant parfaitement. Il laisse la concurrence quasiment sans réaction en reléguant Adrien Alix, pourtant pas le premier venu à pratiquement 15 minutes !!! 2h15’59 pour Petitjean contre 2h30’27 pour Alix. David Philippon (AV 35) complète le podium en 2h31’50.
 
Carine Desbois accentue son avance au challenge trail 21 © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Victoire encore plus nette pour la pensionnaire du Chenôve Triathlon Carine Desbois qui termine 21ème au scratch en 3h03’28 avec pas loin de 25 minutes d’avance sur sa dauphine Diana Dimitrova 3h27’17 et 35 minutes sur la troisième Emily Fleurisson qui boucle les 27 km en 3h38’23. Ils étaient au total 113 à terminer ce parcours qui a été apprécié par l’ensemble des concurrents pour sa beauté et ses passages inédits (dans des grottes par exemple). Pour l’anecdote le dernier concurrent a rallié l’arrivée presque 3 heures après le vainqueur en 5 h 04’24 sous les bravos  de ses “partenaires” d’aventure dont certains avaient terminé leur barbecue depuis belle lurette.
 
Rien ne résiste à Thomas Rémond en ce moment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Et de 11 pour Rémond, Vitry épatante.
Et sur le 12 il nous prédit quoi le Christian Guyot ? Thomas Rémond (terre de running) !!! Oui en même temps le bougre vient d’enchaîner 10 victoires sur ses dix dernières participations. Pas sur que ça aurait rapporté gros chez les bookmaker mais en attendant c’est encore une bonne pioche. Et même si le gaillard s’est fait une petite frayeur en se trompant en toute fin de parcours  se rajoutant quelques 500 m, la marge qu’il s’était donné en prenant les commandes dès les premiers mètres de courses dans la traditionnelle “côtelette” lançant l’épreuve était suffisante pour couper la ligne en vainqueur et en 49’47. Olivier Soulier de l’AC Chenôve ne pouvait contester la suprématie et terminait second en 52’50 tandis qu’un autre Olivier, Faure, de l’ASPTT Dijon prenait une belle troisième place en 54’24.
 
Une dixième place magnifique pour Valérie Vitry © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Côté féminin on notera la très belle 10ème place au scratch de la pensionnaire de l’ASPTT Auxerre, Valérie Vitry qui boucle son 12 km en 58’44, seule féminine sous l’heure de course, puisque sa dauphine Caroline Tache termine en 1h00’09 et que la troisième Manon Saulnier (Courir à Moroges) coupera la ligne après 1h03’16 d’effort. Un peloton record a pris part à ce 12 km puisqu’ils sont 223 à avoir arpenté les petits singles pentus qu’offre ce petit coin de paradis et de verdure qu’est la vallée de l’Ouche. Vous voulez le découvrir ? Venez donc participer à l’édition 2018 !!!
 
RETROUVEZ TOUS LES RESULTATS ICI

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.