9 décembre 2021

Un premier déplacement périlleux pour le CDB

Surprenant 5ème de la saison dernière, le Cercle Dijon Bourgogne avait réussit notamment de superbes play-offs pour décrocher au final une qualification européenne, certes planifiée par le nouveau président Gilles Poissonnier mais peut être ^pas aussi rapidement. Au moment d’aborder cette nouvelle saison, Dijon se sait attendu au tournant et débutera comme l’an dernier en Touraine face au Chambray Tours Handball. Un CDB malheureusement déjà amoindri par une série de blessures.

 

Joanna Lathoud va manquer le début de saison © Nicolas Goisque / NikoPhot – archives

Quelques mouvements ont eu lieu à l’intersaison au CDB avec notamment le départ pour Issy Paris de la jeune demi-centre autrichienne Sonja Frey ou encore celui de la pivot brésilienne Tamirès Araujo pour Larvik (Nor). Côté arrivé Dijon a enregistré les signatures d’une jeune demi centre danoise Sarah Paulsen (19 ans), d’une arrière droite gauchère internationale tchèque Héléna Rysankova et d’une jeune gardienne de 18 ans Sarah Vucovac.

 

Handicapé par les blessures.

Paulsen et Rysankova dont on attendra déjà beaucoup en ce début de saison même s’il convient de ne pas leur mettre de pression. En effet le CDB se trouve déjà considérablement amputé sur sa base arrière avec l’absence annoncée pour une longue période de déborah Kpodar (opérée de l’épaule), mais également celles de Barbara Moretto pas encore remise et de joanna Lathoud qui traîne elle aussi une épaule récalcitrante. Celà fait tout de même beaucoup dans un effectif qui rappelons le ne compte que 9 joueuses pros et qui devra comme chaque année s’appuyer sur les jeunes de son centre de formation. Une équation toujours délicate à gérer pour Christophe Maréchal qui dispose d’une marge de manoeuvre réduite et qui devra faire en sorte de ne pas “cramer” ses cadres tout en ne grillant pas ses jeunes…. Une habitude désormais à Dijon.

 

Sarah Paulsen à gauche et Héléna Rysenkova deux des recrues dijonnaises © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Des ambitions tout de même

Pour autant Dijon ne part pas en campagne sans ambitions. Faire aussi bien voire mieux que l’an dernier est même dans le viseur même si l’on sait que cela sera évidemment rude. Si Metz, Issy Paris ou Brest semblent logiquement au dessus du lot, Dijon sera à la bataille avec des équipes comme Bourg de péage, Le Havre, Fleury, Toulon, Nice, Besançon…. Ou chambray justement pour décrocher le plus rapidement possible un billet pour les play-offs à la meilleure place possible. Le coach dijonnais vise un minimum de 3-4 victoires d’ici la trêve hivernale, espérant récupérer des joueuses d’ici là. Il admet cependant , v les circonstances qu’il fera peut être quelques impasses sur certains matchs. 

 

Szimonetta Planeta un renfort de taille à Chambray DR

Chambray c’est costaud.

Promues l’an dernier les Chambraisiennes ont réalisé un excellent premier exercice dans l’élite en prenant la 6ème place finale. Les dirigeants ne cachent pas leur envie d’accéder rapidement aux compétitions européennes et après un recrutement déjà intéressant l’an dernier, ils confirment cette année avec de nouveaux renforts de poids. Sont ainsi arrivées dans la banlieue tourangelle : Erica Isabel Correia Tavares, internationale portugaise, arrière droite gauchère ; Marine Desgrolard, ailière droite en provenance de Brest (Brest) ; Hawa N’Diaye, pivot ex Metz ; Szimonetta Planeta, internationale hongroise en provenance de  Thüringer, immense arrière droite gauchère de 1m98 et  Nadia Bellakhdar, une des meilleurs joueuses de D2 de l’an dernier; excusez du peu. Si Sophie Herbrecht, Blandine Dancette  ou Stella Beaudoin ont quitté Chambray, Mouna Chebbah, la géniale Tunisienne est toujours là tout comme l’Espagnole Nelly Carla Alberto toujours précieuse. Sur le papier un efectif qui a de la “gueule” comme on dit. 

Un premier déplacement qui n’aura donc rien d’une balade santé pour le Cercle Dijon Bourgogne qui devra déjà se dépouiller pour lancer au mieux sa nouvelle saison. Un petit rappel des rencontres amicales disputées en préparation par Dijon : défaite de 8 buts face à Besançon, défaite de 8 buts face à Nice puis victoires de 1 but face à Nice et de 6 buts face à Besançon lors du tournoi de Lomme; défaite de 1 but face à Bourg de péage et face au Havre lors du tournoi de Chambray puis victoires large sur st Amand les eaux et de 4 buts sur Toulon lors du tournoi de Bourg de Péage. 

 

c’était séance photo officielle hier pour les dijonnaises © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.