3 mars 2021

Le CDB sans solution à Nice

En se rendant à Nice avec un effectif une nouvelle fois amoindri (Deroin, Moretto, Dewez, Houlet absentes), le Cercle Dijon Bourgogne savait la tâche difficile mais espérait surfer sur l’élan de la double victoire en EHF Cup face à Salerne. Nice ne l’a pas entendu de cette oreille et a vite pris les devants dans cette rencontre, durant laquelle Dijon aura connu de grosse difficultés en attaque, pour l’emporter sans aucune discussion possible, 27-18 au final.

 

Martina Skolkova rend une nouvelle copie personnelle intéressante © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un trou de 10 minutes fatal

Comme souvent en début de match cette saison c’et Martina Skolkova qui maintient à flot le navire dijonnais avec un impeccable 4/4 en 10 minutes tandis que sa vis à vis gauchère Héléna Rysankova est bien plus en difficulté 0/5 ce qui entraîne son remplacement par Dyénaba Sylla. Connaissant moins de déchets aux tirs Nice prend les devants sous l’impulsion notamment de Prudhomme, Abdelmalek et Martin (8-5, 12′). Rysankova revient rapidement pour inscrire son premier but sur pénalty permettant au CDB de revenir à -1 (8-7, 17′). Christophe Maréchal lance sa capitaine Joanna Lathoud qui fait ses premiers pas en LFH cette saison, mais à la faveur d’une exclusion temporaire de Skolkova Nice accélère et passe un 6-0 en 10 minutes qui fait très mal aux bourguignonnes (14-7,25′) avec une Abdelmalek qui a retrouvé son efficacité (4/5). Manon Gravelle stoppe enfin l’hémorragie, Léa Mercuzot inscrit son premier but en LFH et Gravelle de nouveau permet au CDB de légèrement limiter la casse à la pause (15-10). La statistique de ce premier acte est malheureusement pour Héléna Rysankova , en échec total si l’on excepte son pénalty (1/7 en 23 minutes de jeu.

 

Nice tranquillement

La Suédoise Torstenson redémarre la seconde période en trombe côté niçois et avec 3 buts en 6 minutes redonne vite 7 longueurs d’avance aux Azuréennes (18-11, 37′). Sarah Paulsen trouve bien l’ouverture à deux reprises mais une vielle connaissance Marie François, en fait de même côté Nice qui continue sa course largement en tête (22-14, 45′). Sous l’impulsion de la capitaine Abdelmalek, très en vue ce soir(7/9) le score passe même à +9 (24-15, 52′).

Dijon a connu des difficultés aux tirs avec 42% de réussite au total, Rysankova avec un 1/9 symbolisant ce déficit bourguignon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La messe est dite depuis un moment et Nice gère tranquillement sa fin de rencontre pour s’offrir une large victoire que Dijon n’aura à aucun moment pu contester. Très en difficulté aux tirs (18 buts sur 42 tirs dont seulement 26 cadrés) le CDB  ne pouvait guère espérer mieux malgré une Skolkova volontaire (6/9) et une Paulsen légèrement plus en vue en seconde période (4/9).  La réception du Havre samedi s’annonce déjà comme cruciale pour les coéquipières de Joanna Lathoud qui aura elle joué une grosse vingtaine de minutes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.