8 décembre 2021

LFH : Le CDB aimerait s’offrir un petit “havre de paix”

Secoué à Nice Mercredi et en difficulté en ce début de championnat (avec certes des circonstances atténuantes) le Cercle Dijon Bourgogne reçoit ce soir le Havre, une formation peut être plus à sa porté que celles rencontrées jusqu’ici. Autant dire que c’est un rendez-vous capital pour Christophe Maréchal et ses troupes. Mais attention, les Normandes, également en recherche de points ne viendront pas en victimes expiatoires au palais des sports.

 

Il y aura comme un parfum de retrouvailles ce soir au palais des sports, avec la présence dans les rangs havrais de la gardienne Marina Pantic qui a fait deux passages au CDB et de Jocelyne Mavoungou qui a fait les beaux jours de l’aile droite dijonnaise pendant de nombreuses saisons

 

Seule pivot de métier Marion Lahcene a beaucoup donné depuis le début de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Toujours diminué

Depuis le début de la saison, le CDB fait avec les moyens du bord et tire donc beaucoup sur certaines joueuses, du fait d’un manque de rotations. Les Skolkova, Rysankova, Paulsen ou Lahcene ont ainsi eu un temps de jeu conséquent et peuvent évidemment avoir des coup de mou à l’image d’Héléna Rysankova à Nice qui n’était pas à 100% de ces moyens. Si le problème des qualifications de Barbara Moretto et d’Eloïse Dewez évolue doucement vers une issue favorable ce ne sera pas encore pour ce soir. De même Audrey Deroin et Kenza Houlet ne sont pas remises et ne disputeront pas ce match. Le technicien dijonnais partira donc avec sensiblement le même groupe qui a fait le long et fatigant voyage vers Nice. Seule Manon Brochot remplacera Léa Mercuzot dans un collectif qui ne comptera encore que 10 joueuses de champs. Pour autant Christophe Maréchal se veut conquérant : “Un peu comme Toulon c’est un match dans nos cordes, si on joue comme contre les Varoises on aura toutes nos chances. Il faudra se méfier de la capitaine Dounga Camara, très rapide et qui fait un peu la pluie et le beau temps mais ce n’est pas le seul danger”

 

Jocelyne Mavoungou sera de retour au palais de sports © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Des Normandes en quête de points.

Sur que du côté havrais, on a aussi dû cocher ce match comme une possibilité importante de décrocher une seconde victoire après un beau succès face à Besançon lors de la seconde journée. Sinon, comme Dijon, le Havre s’est incliné face à Chambray et Toulon et aussi face à Fleury. Outre Camara, transfuge d’Issy dont on a déjà parlé, et des deux ex Dijonnaises? le Havre, qui a connu des jours glorieux sous l’ère Bougeant s’est renforcé avec l’arrivée de la demi centre internationale Slovaque Monika Rajnohova, de la pivot internationale Néerlandaise Esther Schop ou de l’arrière Danoise Christina Wildbork Hansen, entre autres. Autant d’arguments que Le Havre, qui manque cependant un peu de rotations à l’image de son adversaire du soir, essaiera de faire valoir au cours d’un match qui s’annonce acharné.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.