8 décembre 2021

Une victoire encourageante pour le Stade Dijonnais

Déjà pas loin du coche la semaine dernière face à la Seyne, le Stade Dijonnais n’a cette fois pas laissé passer l’occasion et engrange une première victoire cette saison, qui plus est à l’extérieur sur le terrain d’Agde (12-18). Le collectif dijonnais a bien géré son match en étant devant au score durant toute la partie. On retiendra bien sur le 100% de Jules Soulan auteur des 18 points dijonnais.

 

Jules Soulan a concrétisé la domination de son équipe © Nicolas GOISQUE/archives

Après avoir concédé une première pénalité, ratée par l’arrière agathois Mathieu Amoros, ce sont bien les visiteurs qui posent la main sur la rencontre après un gros quart d’heure de jeu, L’ouvreur Jules Soulan passant la première de ses 6 pénalités de l’après -midi (0-3,17′). L’ex Agenais raconte.

 

Dijon prend le score

“On a plutôt bien géré le début de match malgré un en-avant sur le coup d’envoi qui nous a valu une pénalité manquée par l’adversaire. Après on a été solide en défense pendant les premières 15/20 minutes, et on a réussi à concrétiser notre domination par le pied (0-9), on arrive à casser les ligne 2-3 fois sans réussir pour autant a marquer un essai”. On l’aura compris, les fautes sont côté Agde et Jules score par trois fois en 6 minutes (0-9,23′). La domination, elle, est bien dijonnaise avec une volonté de faire du jeu, il manque cependant toujours un petit quelque chose pour passer la ligne. Ce sont les locaux qui sur un superbe mouvement, parti d’une relance de leur 22 m iront finalement jusqu’en terre promise par l’intermédiaire de leur ailier Corentin Brutus. “juste avant la mi-temps on se fait surprendre sur une relance de 70 mètres qui leur permet de revenir à 5-9 à la mi-temps” reprend Jules Soulan, une légère tâche dans un premier acte durant lequel Dijon n’aura pratiquement pas été en danger.

 

Les Dijonnais ont poussé l’adversaire à la faute © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Et enfonce le clou

Une réussite qui aurait pu relancer les Agathois, mais après la pause, c’est encore Dijon qui tient l’ovale et qui continue à mettre les locaux à la faute pour le grand bonheur de Soulan (5-12,52′; 5-15,60′) Il ne manque finalement que les essais pour que la copie dijonnaise soit réellement marquante. “A la mi-temps les coachs nous ont demandé de continuer à tenir le ballon, que ce serait  pas là que nous allions leur faire mal et tenir le match. On est donc reparti sur la même lancée avec le coup d’envoi qui nous permet de nous installer dans leur camp et de nous appuyer sur notre défense qui marche très bien. On loupe encore 1-2 occasions de marquer mais on met deux nouvelles pénalités ce qui nous fait un peu plus respirer (5-15)”

 

 

Tout comme contre la Seyne les avants dijonnais ont réalisé un bon match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le travail récompensé

Agde se réveille enfin, profitant d’une légère baisse de régime dijonnaise. Après une succession de pénaltouches, le demi de mêlée Britannique Johnny Howard inscrit un second essai pour les locaux qui reviennent à portée de “pénalité”. “A partir de la 60 ème minute nos avants qui ont d’ailleurs fait un gros match encore une fois, ont commencé à marquer le coup physiquement. Agde a alors appuyé en mêlée et sur les mauls  ce qui lui a permis de marquer un nouvel essai”. Cependant c’est encore bien le botteur dijonnais qui aura le dernier mot pour offrir un succès bienvenu au Stade. “Sur la fin nous avons continué à tenir le ballon et à multiplier les temps de jeu pour récupérer une nouvelle pénalité ce qui nous a permis ensuite de donner nos dernières force en défense et de ne pas laisser filer le match comme le weekend dernier”. Avec 5 points pris en deux rencontre, ce qui n’était pas arrivé depuis une éternité, les stadistes grignotent petit à petit leur handicap de 8 points perdus sur tapis vert. Ils seraient virtuellement 6ème de leur poule sans cela.

 

Les réactions

Thomas Kohler © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Renaud Gourdon coach principal de Dijon : ” Je suis très satisfait du comportement des joueurs qui sont aller se la chercher . C’est une victoire encourageante. Thomas Kohler coach adjoint : “Ce fut un match tendu jusqu’à la fin, avec une efficacité relative de notre part car pas d’essai sur nos temps forts mais quand même concrétisés par des pénalités et le 100% de Jules. Nous faisons encore des fautes qui nous coûtent cher, on parle = pénalité contre nous alors qu il y avait mêlée pour eux dans leur 5 m et qu’ils allaient nous rendre le ballon derrière. Il y a aussi un coup d’épaule sur un mec sans ballon = succession de pénaltouches et essai… Mais il y a du mieux dans la gestion des temps faibles et une volonté de faire du jeu qui nous a permis de leur mettre la pression. Cela valide le travail et avec la victoire des espoirs ça lance la saison de tout le monde comme il faut!”
 

Jules Soulan © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Jules Soulan : “on est allé à Agde dans le but de faire un match abouti avec à l’esprit la défaite à la maison de dimanche dernier. La victoire fait  beaucoup de bien à ce groupe de copains qui travaille dur depuis le 10 juillet , on  va s’en servir pour pouvoir donner encore plus et essayer de réitérer ce genre de prestation. Sur un plan personnel, ce n’est pas vraiment une revanche car les points perdus  laissés en route contre La Seyne  ne peuvent pas se rattraper. Mais c’est vrai que je retrouve l’efficacité qui est la mienne et cela va me permettre de pouvoir oublier un peu ma contre performance initiale (ndlr Jules avait raté deux coups de pied  un sur le poteau et surtout la transformation de l’essai à une minute du coup de sifflet final) . J’attends le prochain match à domicile pour donner le maximum afin de concrétiser la domination de mon équipe ce que j’ai fais aujourd’hui et que j’aurais dû faire à domicile contre la Seyne”

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.