7 mars 2021

La JDA s’incline face à un costaud promu burgien.

Battue à deux reprises en matchs de préparation par la JL Bourg en Bresse Basket, la Jeanne d’Arc de Dijon n’a pas pu inverser la tendance au palais des sports ce vendredi pour le compte de la troisième journée de Pro A, malgré son début de saison prometteur. Porté par un Zachery Peacock, MVP de la dernière saison de Pro B, des grands soirs, Bourg a petit à petit pris la mesure d’une JDA pas ridicule, mais moins adroite pour s’imposer avec brio au final (74-87).

 

Dès le début de rencontre on assiste à une belle empoignade et à un combat” d’hommes, Alingué s’imposant d’entrée dans la peinture et ouvrant la marque avant que Peacock ne débute son festival du soir côté Bourg en Bresse. Il y a du rythme et de l’intensité en ce début de match qui semblent annoncer une rencontre de haut niveau.

 

Zachery Peacock a réalisé une première période de grande classe © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un premier quart équilibré.

Si avec Peacock, capitaine et intérieur impeccable Bourg est parfaitement armé pour les joutes sous les paniers, la Jeanne répond également présente dans ce secteur du jeu et soutient la comparaison avec le duo Alingué Taylor très en vue durant ces dix minutes initiales (5 points et deux rebonds chacun) contre 9 points à 100% de réussite dont un tir primé pour le phénomène bressan. Résumer ce premier quart à ce duel serait réducteur. Côté Bourg on aura aussi remarqué le bon début du meneur Garret Sim auteur notamment de 5 points de rang, ou l’activité du second pivot Youssoupha N Doye, tandis qu’à Dijon, outre les pivots, Rasheed Sulaimon a également pris la rencontre par le bon bout tout comme le très décidé Ryan Pearson déjà auteur d’un ou deux drive dont il a le secret. On vous le disait la rencontre débute sur des bases intéressantes et après 10 minutes les deux formations sont dos à dos 19-19.

 

Bourg se détache doucement…..

Peacock poursuit son récital dès le début du second quart temps et ne rate rien,  Garett Sim est également performant à la mène; à Dijon c’est Brown qui s’essaie avec succès au tir primé et les antagonistes se tiennent toujours de très près (24-24,13′). Valentin Bigote passe lui aussi un trois points mais se montre moins adroit sur ses autres tentatives. Maxime Courby, l’ailier bressan, meilleure gâchette de pro B ces deux dernières saisons marque ces premiers points mais Rasheed Sulaimon montre que Dijon a également du répondant à l’extérieur et le mano à mano se poursuit. Finalement c’est encore Peacock qui porte un coup d’accélérateur avec 5 points d’affilée. Il entraîne dans son sillage ses coéquipiers, Courby aux lancers et  N Doye au dunk donnent une avance de 8 points aux visiteurs (33-41, 20′)  mais Abdoulaye Loum auteur d’un bon passage attaque bien le panier et limite les dégâts à mi-parcours (35-41, 20′). Peacock est déjà à 14 points et toujours à 100% !!

 

La grosse activité de Rasheed Sulaimon n’aura pas suffit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

…..Et maintient son avance …

Et le capitaine visiteur entame la seconde période de la meilleure des manières avec un 3 pts d’entrée. Plus ennuyeux, la JDA, comme sur ses deux premiers matchs, a du mal à reprendre la partie et encaisse un sévère 9-0 d’entrée avec un N Doye lui aussi très en vue (35-50, 23′). Legname a déjà dû dégainer un temps mort. Peacock qui fait décidément tout sur le terrain se charge de redonner un peu d’air à …. Dijon avec une antisportive qui permet à la Jeanne d’aligner 5 points (40-50, 24′) et même 7, suite à une pénétration rageuse au style caractéristique de Ryan Pearson. Vucevic stoppe également le jeu pour un temps mort bressan. Mais Dijon continue à grignoter par Julien sur lancer francs puis Pearson toujours aussi perforant (46-52,26′). Bourg repart cependant de plus belle, Dinal se rappelle aux bons souvenirs du palais des sports, Garett Sim aligne 6 points de rang et, malgré le festival Pearson dans ce quart, Bourg reprend ses aises (52-64, 29′). Il faudra un sursaut d’orgueuil dijonnais, symbolisé par un “and one” décidé du capitaine Axel Julien pour que la Jeanne soit encore en mesure d’espérer quand finit le troisième quart (59-66,30′).

 

… Puis finit le travail

Malheureusement ce sont encore les visiteurs qui débutent le mieux cet ultime acte. Sulaimon laisse un lancer franc en route puis perd une balle, Alingué est renvoyé définitivement sur le banc pour une cinquième faute et pendant ce temps Bourg engrange (64-76, 35′) et contraint Laurent Legname à un nouveau temps mort. Sulaimon sur un tir primé puis et Loum ramène encore la Jeanne sous les 10 points (69-77).

L’arbitre Joseph Bissang a terminé le match en infligeant une technique à Laurent Legname et une disqualification à Rasheed Sulaimon pour propos déplacés © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le temps presse et la Jeanne contrainte de prendre des risques manque d’adresse, contrairement à son adversaire particulièrement efficace aux shoots (53% d’adresse au total dont 42% à 3 points). Impuissant Dijon finit par abdiquer et perd quelques peu ses nerfs en fin de rencontre avec une faute technique pour Laurent Legname et une disqualification pour Rasheed Sulaimon. Bourg qui aura été solide tout au long de la rencontre remporte au final logiquement cette confrontation d’un bon niveau (74-87) et devrait faire parler de lui cette saison en pro A. Moins prolifique en seconde période Peacock termine MVP avec 21 d’évaluation, 19 points et 5 rebonds.

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.