23 septembre 2019

La JDA voudra refroidir le Chaudron au Portel

Toujours privé de son arrière Rasheed Sulaimon qui purge un dernier match de suspension suite à sa disqualification face à Bourg en Bresse, la Jeanne d’Arc de Dijon se rend ce soir au Portel, une salle où il est toujours compliqué de s’exprimer, avec la volonté de confirmer après sa victoire dans le derby face à Chalon. Il faudra un gros coeur au collectif dijonnais pour espérer ramener un résultat positif du Pas de Calais.

 

Les supporteurs nordiste sont réputés chauds dans le bon sens du terme. Ceux du Portel ne font pas exception et Dijon doit s’attendre à une belle ambiance au bien nommé Chaudron qui devrait comme à l’accoutumé résonner de la ferveur de 3500 sympathisants. 

 

Toujours pas de Rasheed Sulaimon qui purge son dernier match de suspension ce soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Jouer son jeu

Dans cet environnement parfois déstabilisant, la JDA devra tout simplement jouer son jeu. Si l’absence de Sulaimon est évidemment un moins, Dijon sait qu’il peut s’appuyer sur un collectif ne manquant pas de ressources, y compris sur son banc comme Bigote, Loum ou Taylor l’ont bien démontré depuis le début de saison. Cette année, la force dijonnaise ne repose pas sur une ou deux individualités qui ressortent du lot mais sur un collectif homogène qui peut alterner et présenter le danger à tous les points du terrain. Les intérieurs répondent ainsi  présents depuis le début de saison le duo Alingué/taylor faisant preuve de hargne et  se montant précieux aussi bien au scoring qu’au rebond (défensif comme offensif). La Jeanne possède en outre avec Ryan Pearson un joueur de pénétration très intéressant, Brown, Bigote, Frazier, Julien (et Sulaimon ! ) peuvent dégainer à toutes distances et à tout instant. Les possibilités offensives sont intéressantes.

Pearson et sa force de pénétration sont un des atouts dijonnais @Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Mais l’ADN dijonnaise reste la défense et les hommes de Legname ont montré leur capacité à se mettre ensemble au service de la défense de leur panier. La Jeanne a aussi montré qu’elle savait voyager (y compris dans le Nord !! ) avec une belle victoire à Gravelines et une très courte défaite à Cholet. A elle de contrarier le Portel au Chaudron.

 

Le Portel est à prendre au sérieux

Pensionnaire de Pro A pour la deuxième saison consécutive après son titre en Pro B lors de la saison 2015-2016, Le Portel n’aura pas raté son baptême dans l’élite du basket hexagonal en glanant une place en play-offs dès sa première saison avec une belle 7ème place. Une performance qui lui vaut de disputer les joutes européennes de la Fiba Europe Cup. Le début de saison des Nordistes est assez simple à résumer avec trois défaites hors de ses terres et deux victoires face à Cholet et Nanterre au chaudron. Une équipe qui ne manque pas d’atouts également mais qui comme Dijon compte avant tout sur l’état d’esprit collectif. Dans la peinture Alingué et Taylor devrait croiser le fer avec le pivot d’origine nigériane  Dimna Odiakosa bon rebondeur avec une moyenne de 7 prises de balle par match depuis le début de saison. Attention aussi, entre autres  à la gâchette américaine Tre golden qui tourne autour de 16 points par match à son poste d’arrière. Le Portel ne cesse de grandir et compte bien le prouver à la Jeanne ce soir.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.