19 janvier 2022

Clénay vient à bout de Kingersheim

Après sa victoire inaugurale fleuve face à Reims (13-3) le Clénay Futsal Club Val de Norges s’était incliné de peu à Beaucaire, l’un des favoris du groupe, la semaine dernière (5-4). Il retrouvait ce samedi son cher espace loisirs pour la réception de Kingersheim. Une formation alsacienne qui, elle aussi, cherche à jouer les premiers rôles dans ce championnat de D2 de futsal. Les Gladiateurs clénois sont cependant parvenus à se faire respecter chez eux après un match disputé (5-3).

 

LES PHOTOS DU MATCH ICI

 

Les gaufres sont toujours aussi bonnes à Clénay, elles sont servies par des bénévoles sympathiques, sapés à l’occasion des matchs, dans le hall de l’espace loisirs où de jolies tables hautes et rondes aux couleurs du club, rouges et noire,s permettent de déguster tranquillement en devisant futsal ou autres avec les copains. On sait recevoir chez le “petit” bourguignon. Et sur le terrain ?

 

Premier match à Clénay et premier but pour Mohamed Boussebha © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Clénay prend les affaires en main

Face à des Alsaciens réputés pas faciles à manier Clénay jauge un moment la “bête” avant de planter une première banderille dès la 5ème minute par l’intermédiaire de Mohamed Boussebha, nouveau visage clénois cette année, arrivé avec son compère de toujours Nordine Tayeb, qui vient battre de prêt Emmanuel Giovinazzo, le portier kingersheimois. Les visiteurs tentent de répondre immédiatement par l’intermédiaire notamment de son Espagnol Carlos Salinas très remuant. La défense des gladiateurs tient cependant le coup et Adrien Daurelle fait ce qu’il faut pour garder sa cage inviolée. Mieux Clénay double la mise par l’inévitable Jérémy Mouillon expédiant le cuir dans la cage de Giovanizzo sorti loin de son but pour repousser une offensive de Nordine Tayeb (2-0,7′). Les débats s’équilibrent, Les gladiateurs sont sérieux dans leur arène et regagnent les vestiaires avec cet avantage de deux longueurs, ni définitif, tant les choses peuvent aller vite en futsal, ni négligeable non plus. 

 

Carlos Salinas a superbement réduit le score suite à un slalom étourdissant au coeur de la défense clénoise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Sueurs froides puis délivrance.

Salim Dridi le coach alsacien (normalement joueur mais absent pour ce match), a du remonter ses troupes aux vestiaires. Les jaunes de Kingersheim reviennent avec la ferme intention de revenir  dans la partie. C’est encore Carlos Salinas qui va s’y employer avec une réalisation personnelle de toute beauté. Récupérant un ballon dans sa moitié de terrain il passe en revue quasiment la totalité de ses adversaires, Adrien Daurelle compris par une série de dribbles diaboliques avant de pousser le ballon dans les filets locaux (2-1, 26′). De quoi introduire un léger doute parmi les travées, une nouvelle fois bien garnies de l’espace loisirs. Ceci d’autant plus que Kingersheim poursuit ses offensives. Mais sur un contre clénois, Damien Lauret décalé sur la droite expédie une praline dont il a le secret et transperce Giovinazzo pour rassurer les irréductibles Clénois (3-1,31′).

 

En inscrivant le 5ème but clénois, Jérémy Mouillon scelle la victoire de Clénay © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Pas le temps de trop jubiler car les Alsaciens n’ont pas renoncé et sur un corner ils surprennent Daurelle,  Zouhir Boumazza marquant en force malgré un angle particulièrement réduit (3-2, 33′). Pire Kingersheim revient au score 1 minutes trente plus tard, Yves Bronner trompant de près Daurelle. Tout est à refaire mais le temps presse. Clénay décide de jouer en supériorité numérique en attaque, en sortant Daurelle de sa cage. Le résultat es immédiat. Sur coup franc, Nordine Tayeb surgit au deuxième poteau pour redonner l’avantage aux siens (4-2, 38′). Pour clore le match en beauté, Mouillon y ira même de son doublé, faisant définitivement plier Kingersheim et chavirer de bonheur l’antre clénoise (5-3, 39′). La dernière minute est bien gérée jusqu’au coup de sifflet libérateur. Clénay engrange une seconde victoire en autant de match à domicile, mais ce ne fut pas une promenade de santé.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.