27 janvier 2022

Fin de saison pour Bruno Mottez sur le circuit de Magny-Cours

C’est sur le circuit de Nevers Magny-cours que s’est disputée les 21 et 22 octobre, la dernière épreuve de la saison de Formule Renault Classic. Vingt-trois voitures étaient inscrites, mais encore plus de pilotes étaient au rendez-vous pour participer à la remise des prix. C’est justement dans cette course, qu’exulte le pilote dijonnais Bruno Mottez.

 

© Gérard Auriol

Première course, départ en tête pour Bruno !

 

Parti de la deuxième ligne pour la première course du matin, Bruno réalise le meilleur départ avec sa Martini MK 44, avant de se faire subtiliser le commandement par Nelson au tour suivant. Parti plus sagement, Antoine Robert prend à son tour le commandement dès le quatrième tour, puis s’enfuit devant comme à son habitude. Le jeune Manceau, déjà assuré du titre, porte son avance sur Nelson avec onze secondes à l’instant de franchir la ligne d’arrivée. Pour Claude Tourand, qui disputait la dernière course de sa longue carrière en ce dimanche, il les rejoints sur le podium après avoir finalement pris le meilleur sur Bruno Mottez à mi-course. Cinquième, Brady Beltramelli s’impose comme le plus rapide parmi les pilotes de à moteur atmosphérique.

 

Bruno Mottez © Gérard Auriol

Deuxième course, un optimisme à toutes épreuves.

 

Dans la seconde course de l’après-midi, selon ses bonnes habitudes, Antoine Robert s’échappe à nouveau en tête, là où Nelson se montre, encore une fois le meilleur du reste des troupes. Pendant ce temps Bruno, débordé d’optimisme se voit perdre du temps pour remettre en place le capot de sa F3, suite à une touchette au freinage du virage d’Adélaïde avec un autre concurrent. Le mors entre les dents, Bruno Mottez effectue ensuite une très belle remontée, et se verra finir en huitième place. Antoine Robert, lui, achève ainsi sa saison de Formule Renault Classic invaincu malgré une fin de course rendue périlleuse sous une brusque averse. Longtemps pointé troisième pour son ultime course, Claude Tourand s’incline dans les derniers tours face à Brady Beltramelli et Thierry Auvray. C’est finalement à la cinquième place du classement général de la saison, que Bruno finira. Il nous à d’ ores et déjà annoncé sa participation à la saison prochaine.

 

 

A gauche de la photo Bruno Mottez © Bruno Mottez

Les impressions de Bruno Mottez :

 

« Pour cette finale, seules les Formules Renault participaient a ce meeting, et n’était pas mélangées avec les formules 3, en raison de la course de juillet lors du GP de France historique. C’est plus agréable pour les pilotes et la gestion de course et aussi plus facile à suivre pour les spectateurs qui ne font pas toujours la différence avec les F3. Esthétiquement, elles se ressemblent et pour le néophyte seul le R majuscule apposé sur les dérives latérales de l’aileron arrière permets de les différencier.

 

© Tony Hankin

Pour ma part, je me suis classé 3ème aux essais qualificatifs et bien sûr je souhaitais faire un podium. Je n’y suis pas parvenu mais je me suis distingué d’une autre façon en prenant le commandement de la course 1, et j’ai mené la course pendant un tour, ce fut énorme pour moi. Ensuite j’ai logiquement perdu les deux premières places au deuxième tour et je me suis retrouvé 3ème. Position que j’ai occupée jusqu’à mi course dépassée, je me suis fait dépasser par un adversaire coriace qui m’a repoussé à la quatrième place.

 

 

© Tony Hankin

Pour la course 2, dans le premier tour, trop optimiste au freinage du virage d’ Adelaïde, j’ai heurté l’un de mes adversaires, ce qui m’a contraint à un bref passage par les stands pour remettre le capot avant en place. J’ai ensuite effectué une grosse remontée qui s’est achevée à la huitième place au baisser du drapeau à damier. Je me classe pour finir à la 5ème place du classement général du Trophée de France Classic 2017. Encore une belle année de sport automobile pour moi. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.