25 septembre 2020

Gros test pour la JDA chez l’élan bearnais

Après un succès convaincant face à Paris Levallois, la JDA effectue ce lundi un long déplacement dans les Pyrénées pour y affronter l’un des clubs emblématiques du basket hexagonal, l’élan béarnais Pau Lacq Orthez. Des Palois qui restent sur une victoire de prestige à Limoges et qui réalisent un excellent début de championnat avec un bilan de 5 victoires pour 2 défaites. La JDA devra réaliser une grosse prestation pour bousculer un adversaire costaud en défense et invaincu chez lui jusque là.

 

Si Dijon séduit cette année par ses capacités offensives, Sulaimon et compagnie auront ce soir fort à faire pour débloquer le verrou palois , particulièrement résistant depuis le début de la saison puisque l’Elan présente l’une des toutes meilleures défenses. Un statut que Laurent Legname aimerait aborder avec la Jeanne.

 

Jacques Alingué et la JDA doivent monter en puissance en défense © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Resserrer les rangs.

C’est en effet dans ce secteur de jeu que la JDA doit essentiellement progresser. C’est un fait Dijon encaisse trop de points avec une moyenne avoisinant les 80 points. Face à une équipe en confiance comme l’est l’Elan Béarnais, il va falloir mettre les bouchées doubles pour empêcher l’accès au panier bourguignon. On le sait la défense est avant tout une affaire d’implication, d’agressivité et de concentration collective. Autant de points que les jeunes dijonnais doivent parfaire, s’ils ne veulent pas voir leurs capacités offensives réduites à néant, par de trop grosses largesses dans lesquelles ne manqueront pas de s’engouffrer Alain Koffi et confrères. Une bonne défense, c’est un gain de confiance qui peut permettre de faire la course en tête et de libérer les qualités offensives dont Sulaimon (précieux lors de son retour face à Paris Levallois après sa suspension pour disqualification), Brown, Pearson and cie ne manquent pas. On le voit c’est un double défi qui attend la Jeanne ce soir des deux côtés du terrain, normal quand on affronte les cadors !!

 

Pau solide partout

Désormais coaché par Serge crevecoeur (un nom prédestiné ?) l’Elan Béarnais, 5ème du dernier exercice est armé dans tous les secteurs du jeu. Le meneur Kyan Anderson, qui a la lourde tâche de faire oublier DJ Cooper, trouve peu à peu ses marques. A l’intérieur, l’éternel Alain Koffi fait plus que de la résistance avec des statistiques très honorables depuis le début de l’exercice.

L’adresse de Rasheed Sulaimon ne sera pas de trop pour forcer le verrou palois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

L’arrière Elie Okobo est un pointeur de choix en plus d’être un excellent défenseur, l’ailier fort Ken Horton est aussi un gros alimenteur de marque. On s’arrête là, même si l’on pourrait quasiment citer l’ensemble du collectif pyrénéen qui présente une belle homogénéité. Au palais des sports de Pau, on l’a dit, l’Elan n’a connu que la victoire cette saison et reste sur un succès probant face à l’Asvel à laquelle il a passé pas loin  de 100 points (94-82). En s’imposant “très” loin de ses terres, chez un tel rival, la JDA, ne se contenterait pas de faire un bond intéressant au classement, elle marquerait tout simplement les esprits.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.