26 novembre 2020

Les Gazelles surclassent Paris 15

Promues la saison dernière en fédérale 1 féminine, les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne tiennent pour le moment parfaitement leur rang à ce niveau de compétition. En dominant largement le Racing Paris 15 ce dimanche à Bourillot (53-0), elles ont engrangé une 3ème victoire en 4 match et sont bien installées sur le podium de leur poule avant un match sans doute plus compliqué à venir face à Nancy.

 

LES PHOTOS DE LA RENCONTRE ICI

 

Marion Comoli a inscrit un doublé ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

9 essais, dont 4 transformés, aucun point encaissé, la copie est quasi parfaite pour les joueuses de Jordan Gaudiller qui auraient pu l’emporter plus largement encore sans de nombreuses fautes de main en tout début de rencontre. Il faut aussi saluer le courage des parisiennes, qui malgré la pluie d’essais leur tombant dessus, n’ont jamais renoncé et ont cherché à proposer du jeu notamment en seconde période. Ne faisons pas la fine bouche, voici 5 points de plus obtenu sans discussion possible par des Dijonnaises qui proposent un rugby spectaculaire réjouissant leurs supporteurs.

 

Les gazelles ont avancé durant toute la première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Domination sans partage en première période

“On abordait ce match en tant que favoris car notre adversaire était dernier de poule. Mais nous ne voulions pas faire les erreurs de l’an dernier (Dijon avait été battu par Ste Genevieve dernière de poule avant le match). Nous avons demandé aux filles de partir tambour battant. Afin de prendre le  score les plus vite possible et que notre adversaire du jour ne prenne pas confiance” commente après match le technicien dijonnais Jordan Gaudiller. Message reçu 5/5, dès le début de match les Gazelles prennent le contrôle de la balle et campent dans le camp parisien contraignant les joueuses de la capitale à défendre.

Les Parisiennes ont tenté de développer du jeu en seconde période notamment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Les maladresses dijonnaises, sans doute engendrées par l’envie de bien faire et de déborder l’adversaire en vitesse; mais aussi le courage et l’abnégations des visiteuses à défendre leur ligne, empêchent le score d’être ouvert pendant 10 grosses minutes. Au bout de 13 minutes cependant les Parisiennes craquent une première fois sous les assauts bourguignons. Clotilde Bienfait prenant l’intervalle pour s’écrouler dans l’en but après un regroupement à quelques mètres de la ligne (5-0,13′).Lors de cette première mi temps les gazelles totalement dominatrices, inscriront 4 nouveaux essais par Lola Couturier (21′), Marion Comoli (25′), Marie Bonnot (31′) et Christine Patin (36′). Les locales rejoignent les citrons, bonus offensif en poche .

 

Lola Couturier inscrit ici le premier de ses deux essais du jour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Cap sur Nancy

En seconde mi temps les adversaires ont changé de stratégie et ont repris le match avec plus de conviction” reprend Jordan Gaudiller. “Nos gazelles ont moins eu le ballon. Nous avons eu une petit période de flottement. Mais nous sommes revenus petit à petit dans le match et avons  inscris  4 essais  supplémentaires de bonne facture (Lola Couturier (47′), Zoé Tomasello (52′ puis 78′), Marion Comoli (61′). Charlotte Massot réussissant elle, 4 transformations) . Le score et la manière sont la. Nous sommes satisfaits de la copie rendue par les filles . Maintenant nous avons trois semaines pour préparer le déplacement à Nancy, qui est un concurrent direct“.

 

 

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.