24 septembre 2020

JDA – Boulazac : Eviter l'abus de confiance

Après une semaine marathon passée à l’extérieur avec pas moins de trois rencontres en 6 jours (victoires à Pau et Charleville, défaite à Villeurbanne), la Jeanne d’Arc de Dijon retrouve ce soir (20h30) son palais des sports avec la réception du promu Boulazac Basket Dordogne. A priori favorite, la JDA a l’occasion de consolider sa place dans la première moitié de tableau, à condition toutefois de respecter l’adversaire. 
 

Ryan Pearson est régulier depuis le début de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Vainqueurs de la finale d’accession l’an dernier face à Nantes, les Boulazacois connaissent une première saison dans l’élite un peu délicate jusqu’alors avec un bilan de 2 victoires à la maison (Gravelines et Le Portel) pour 7 défaites. Les Périgordins ne se sont jamais imposés loin de leur terres et pointent à la 17ème place.
 
Surfer sur la bonne semaine dernière
Côté JDA on aura retenu de la dernière semaine chargée, la fantastique victoire à Pau et notamment un premier quart temps surréaliste, mais aussi la capacité à aller chercher la victoire à Charleville, malgré une prestation moyenne, face à l’ASVEL, manquant d’essence dans le moteur et affrontant une équipe en réussite notamment à 3 points Dijon avait fait jeu égal durant toute la première période. C’est donc avec des certitudes que le groupe de Laurent Legname aborde la rencontre de ce soir. La position de favori, n’est cependant sans doute pas celle qu’lle préfère (on a vu les difficultés rencontrées en Coupe à Charleville), la concentration et la constance étant sans doute plus facile à mobiliser chez le jeune groupe dijonnais quand la tache s’annonce compliquée. Méfiance donc tout de même.
 
Boulazac veut avancer
Le Club de Dordorgne managé par une des figures emblématiques du basket français, Claude Bergeaud a clairement annoncé son objectif de maintien. Il dispose pour cela de quelques armes dans son effectif à commencer par l’arrière Karvel Anderson redoutable gâchette à longue distance et scoreur patenté, il a récemment passé 37 points au Portel.
Il y aura du lourd face à Jacques Alingué ce soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Attention également à la paire de pivots composée de l’américain Darnell Jackson joueur d’expérience (32 ans)qui a notamment joué une centaine de match NBA (Cleveland, Milwaukee et Sacramento) et a baroudé ses 2m06 sur de nombreux continents et de l’international dominicain Eloy Vargas 2m13. Nous n’oublierons pas l’emblématique meneur du club, Arnaud Kerckhof qui a tout connu à Boulazac depuis 8 saisons et aussi Jérôme Sanchez solide ailier qui a rejoint le club l’an dernier pour s’y imposer comme l’un des leader. Boulazac rêve d’un premier résultat marquant à l’extérieur, à la Jeanne de faire en sorte qu’il rêve encore à la fin du match.
 
 
 
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.