17 novembre 2019

Ligue 1. DFCO-TFC : La passe de trois !

Auteur d’un match plein, le Dijon Football Côte d’Or s’est imposé 3 buts à 1 face à Toulouse samedi soir. Avec une quatrième victoire en cinq matchs, le DFCO est plus que jamais proche du Top 10 mais voit également ses concurrents engranger les points. Avec ce nouveau succès, Dijon fait le plein de confiance avant d’aller à Amiens et de finir sur quatre autres matchs très importants avant la trêve de Noël.

 

Bis repetita.

Sammaritano, assurément l’homme fort de la rencontre de samedi soir. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Pourtant, comme il y a une semaine face à Troyes, les choses auraient rapidement pu tourner court si Baptiste Reynet n’avait pas repoussé un pénalty (très discutable) frappé par Max-Alain Gradel. Alors que Djilobodji allait dégager, Blind glisse devant lui et heurte le défenseur dijonnais. Si le contact est évident, la faute l’est moins puisque Djilobodji ne peut pas voir arriver le joueur toulousain. Bref, justice a été rendue ! Sur l’action d’après, c’est le DFCO qui aurait pu bénéficier d’un pénalty après une main toulousaine, mais l’arbitre laisse jouer et c’est finalement Yambéré qui récoltera un carton jaune pour une faute sur Cahuzac et une protestation un peu trop véhémente (6′). Le match est haché et il est difficile de ressortir une occasion franche de part et d’autre. Djilobodji reviendra de justesse devant Toïvonen (16′). les Dijonnais répondront d’abord par Kwon d’une frappe trop croisée, puis par une frappe de Xeka et une nouvelle fois par le Sud-Coréen,  très en jambes sur ce match. Les minutes filent, la mi-temps se rapproche et le danger sur les buts toulousains tout autant. Les Rouges vont finalement être récompensés de leur effort trois minutes avant la mi-temps : après un corner joué à deux entre Kwon et Saïd, le virevoltant milieu offensif dijonnais élimine un défenseur puis frappe. La balle  glissera entre les jambes de Laffont, le DFCO prend l’avantage (1-0, 42′). Les Dijonnais pousseront pour tenter de faire le break, mais le score restera ainsi jusqu’à la mi-temps .

 

Une deuxième mi-temps bien négociée.

Julio Tavares toujours précieux lorsqu’il ne marque pas. ©Nicolas GOISQUE / NikoPhot archives

Comme la semaine dernière, alors que l’on attendait Toulouse ressortir fort des vestiaires, c’est pourtant Dijon qui réattaque de la meilleure des manières. Sammaritano, une nouvelle fois l’un des hommes forts du DFCO, adresse un superbe centre du droit à Xeka qui ne se fait pas prier pour reprendre du plat du pied et de donner deux buts d’avance à ses partenaires (2-0, 57′). Dijon continue de pousser pour se mettre à l’abri et Tavares, qui n’a pas marqué samedi soir, talonne pour Saïd qui s’en va fusiller Lafont d’une grosse frappe du droit (3-0, 64′). Dijon semble définitivement s’être protégé d’un retour au score des Toulousains, néanmoins, Delort, rentré peu auparavant, sera bien trouvé par Jean et réduira le score pour les Violets (3-1, 71′). Suffisant pour faire douter les supporters dans les travées du stade Gaston-Gérard. Le Téfécé revient bien et Amian, sur un service de Diop, obligera Reynet à un magnifique arrêt sur sa ligne (81′) qui n’est pas sans rappeler celui effectué face à Mbappé contre Paris. Les Dijonnais s’imposent logiquement face à Toulouse et retrouvent la douzième place. Place à Amiens demain soir pour continuer à regarder un petit peu plus haut !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.