26 octobre 2021

Monaco trop fort pour la JDA

Alors que Dijon pointe actuellement à la 6ème place du classement, l’équipe de la JDA affrontait Monaco samedi dernier à 18h30. La tâche s’annonçait difficile face au co-leader. Dominé durant la majeur partie du match, Dijon s’incline finalement, assez logiquement, face aux Monégasques (71-99) porté par un Gladyr Sergii impérial sur ses shoots à trois points.

 

Après la défaite contre Antibes (77-74), vendredi 1er décembre, la JDA espérait rebondir face à un cador de la Pro A. Malgré un premier quart temps prometteur, cette tâche fût impossible à surmonter.

 

Un premier quart-temps plaisant.

Monaco très supérieur à Dijon.
©Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Même si Monaco ouvre le score par un panier de Kikanovic, Alingue permet rapidement l’égalisation et on assiste à un début de match plutôt serré. Monaco se détache d’entrée (4-7) avec 5 points  marqués de rang, mais Dijon recolle au score (8-7). Pearson prend rapidement deux fautes et rejoint le banc, tandis que  Sulaimon visiblement diminué et peu utilisé en début de quart-temps, revient sur le terrain l’épaule bandée alors que Monaco est toujours devant au score (21-24, 9′). Cependant, Dijon résiste et ravit son public durant ce premier quart-temps qui se termine sur un score de (27-24) grâce à un sauvetage de Valentin Bigote peu avant le buzzer.

 

 

Dijon chute lourdement face à Monaco.
©Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Monaco monte en puissance.

Cependant, pour les trois quarts-temps qui vont suivre la musique ne va plus être la même. Dijon perd le deuxième quart-temps (17-31). L’équipe monégasque va reprendre la main et même inscrire un 12-0 juste avant la pause , pour s’envoler au score (44-55). La suite de la rencontre s’avérera tout aussi difficile pour les joueurs de la JDA avec un score de (18-24) pour le troisième quart-temps et enfin (9-20) pour le dernier. L’équipe d’Axel Julien chute brutalement contre Monaco : score final (71-99).

 

 

 

Gladyr et Robinson  déterminants pour la victoire.

Une démonstration de Gladyr.
©Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pour expliquer et illustrer le score, il est important de rappeler la montée en puissance de Sergii Gladyr tout au long de la rencontre qui va rentrer les trois points les uns après les autres, il finira ainsi la rencontre avec le score impressionnant de 30 points marqués dont 27 sur tirs primés pour 31 dévaluation . Il est nécessaire de noter aussi la performance de Robinson avec notamment 23 points inscrits et 5 passes décisives.

Dans le coup en début de rencontre Dijon a petit à petit subit la loi de l’adversaire, la défense aura notamment été en difficulté avec 99 points encaissés, c’est-à-dire son plus gros carton.Il reste encore du travail aux Dijonnais s’ils veulent prétendre faire jeu égal avec des équipes de la carrure de Monaco.  

 

Laurent Legname a fustigé sa défense après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhor

La réaction du coach Laurent Legname

Mettant en avant la blessure à l’échauffement de Rasheed Sulaimon et les trois fautes rapidement sifflées à l’encontre de Ryan Pearson, le technicien Dijonnais reconnaissait après match le belle partie monégasque tout en fustigeant les largesses défensives de son collectif : ” On est tombé sur un Monaco euphoriques d’adresse dû aussi à notre passivité défensive. Offensivement on est bien en première mi-temps, simplement dans un match de basket il ne faut pas simplement attaquer mais aussi défendre…. (site officiel JDA)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.