25 septembre 2021

Début de phase retour déjà crucial pour le CDB

Lanterne rouge après la phase aller avec un bilan d’une victoire et un nul pour 9 défaites, le Cercle Dijon Bourgogne n’a pas été épargné par les blessures et les difficultés extra sportives depuis l’été dernier. Il est encore en attente de la décision de la commission d’appel (attendue fin janvier) pour savoir si le retrait de 5 points infligés fin novembre par la CNCG est confirmé ou non. Mais le présent c’est la reprise de la LFH avec la réception de Chambray ce soir (18h00 au palais) et s’il semble compliqué d’éviter les play-downs Dijon va chercher à grappiller des places pour être le mieux placé possible en fin de saison régulière et si ça veut enfin sourire……

 

La réception de Chambray est importante à plus d’un titre pour le CDB. Une victoire ferait un bien fou au groupe, permettrait de clore 2017 en refermant définitivement la porte sur un année dont la première moité a été autant enthousiasmante que la seconde fut éprouvante, et lancerait idéalement un 2018 plein de challenges pour le club dijonnais

 

Dborah Kpodar pourrait faire sa première apparition de la saison face à Chambray © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Encore quelques absences.

Si la trêve a permis un peu de repos au corps et aux têtes dijonnaises, tout le monde n’est pas encore sur pied en cette fin d’année. Audrey Deroin et Léna Leborgne sont ainsi out pour ce début de phase retour. Côté bonnes nouvelles la reprise (sans doute en douceur) de Déborah Kpodar absente depuis le début de saison mais qui sera sur la feuille de match ce samedi. Une rotation supplémentaire sur la base arrière qui se retrouve donc au complet, qui devrait permettre à Martina Skolkova ou Sarah Paulsen de retrouver des temps de jeu plus raisonnables et donc du jus, mais aussi à Joanna Lathoud de ne pas être obligé de jouer les pompiers de service et d’être enfin utilisé dans son véritable rôle. Eloïse Dewez bien malheureuse sur la première partie de saison (suspendue puis blessée) doit avoir faim de jeu et formera la paire de pivot avec Marion Lahcene. Dyenaba Sylla et Kimberley Bouchard, prometteuses depuis le début d’exercice devraient conserver un temps de jeu important avec les absences de Léa Terzi (maternité) et d’Audrey Deroin. On imagine ce collectif dijonnais impatient de prouver qu’il vaut bien mieux que sa position actuelle et désireux de réaliser une deuxième partie de saison pleine.

 

Joanna Lathoud et ses coéquipières espèrent réaliser une belle phase retour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Chambray en quête de victoires loin de ses terres

 Côté Chambray, les dirigeants n’ont jamais caché  leur envie d’accéder rapidement aux compétitions européennes et après un recrutement déjà intéressant l’an dernier, ils ont confirmé cette année avec de nouveaux renforts de poids. Sont ainsi arrivées dans la banlieue tourangelle : Erica Isabel Correia Tavares, internationale portugaise, arrière droite gauchère ; Marine Desgrolard, ailière droite en provenance de Brest (Brest) ; Hawa N’Diaye, pivot ex Metz ; Szimonetta Planeta, internationale hongroise en provenance de  Thüringer, immense arrière droite gauchère de 1m98 et  Nadia Bellakhdar, une des meilleurs joueuses de D2 de l’an dernier; excusez du peu. Si Sophie Herbrecht, Blandine Dancette  ou Stella Beaudoin ont quitté Chambray, Mouna Chebbah, la géniale Tunisienne est toujours là tout comme l’Espagnole Nelly Carla Alberto toujours précieuse. Sur le papier un effectif qui a de la « gueule » comme on dit. Auteur d’une première moitié de saison plutôt mitigée (4 victoires, 7 défaites), après un excellent départ (3 victoires initiales) Chambray ne s’est imposé q’une fois hors de ses terres en début de saison à Toulon. Sur que Dijon fait partie des salles ou le club tourangeaux souhaite prendre des points. Au CDB de contrecarrer ces plans et de commencer à renverser la tendance.

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.