29 novembre 2020

Casse mécanique pour Stéphane Perrin aux 24 heures de Dubaï

A peine la nouvelle année célébrée que la saison 2018 du Pilote Dijonnais  Stéphane PERRIN débutait  à l’occasion des 24h de Dubaï, une épreuve de plus en plus populaire avec pas moins de 91 voitures au départ. Cette épreuve regroupait les catégories GT (GT3, GT4) et la catégories des voitures de tourismes (TCR….). Après des débuts très prometteurs, le Dijonnais et ses coéquipiers ont malheureusement dû abandonner sur casse mécanique

 

L’équipage de la 888 © Audi Sports 

Un équipage de rêve

C’est dans cette dernière catégorie  que l’Audi RS3 LMS TCR de l’équipe AC Motorsport était engagée. A son volant, on retrouvait aux côtés de Stéphane PERRIN, le belge Vincent RADERMECKER pilote professionnel grand spécialiste de ces voitures de tourisme, Alexandre RENNETEAU ancien pensionnaire de monoplace et une surprise, le jeune Letton Reiniss  NITISS 22 ans , pilote AUDI Sport ..en championnat du monde de Rallycross. La bataille pour la victoire en TCR s’annonçait très disputée avec pas moins de 15 voitures engagées, conduites par de grands noms du sport auto avec notamment Jean Karl VERNAY le champion du monde en titre TCR .

 

Une pôle position et un excellent début de course © Audi Sports

Pôle position et bon début de course

Dès les Essais libres, L’AUDI 888 montrait son plein potentiel et pointait en tête du classement TCR des essais libres 1 et 2. La qualification se déroulait sur le même tempo, Vincent RADERMECKER offrait la pôle à la 888 en réalisant un tour canon ,reléguant son plus proche concurrent à 6 dixième et le champion du monde en titre à 1.1 sec. Vendredi Le départ de la course était donné à 14h sous un franc soleil. Vincent RADERMECKER prenait un bon départ et devait lutter avec la SEAT Canadienne avec de faire un petit break à l’heure de course.

 

La mécanique n’a pas tenu sur cette première épreuve © Audi Sports

Casse mécanique

C’est alors que Vincent devait revenir au stand avec un boite de vitesse bloquée sur le 5ème rapport. Après une longue intervention, la 888 reprenait la piste avec Stéphane PERRIN mais avec déjà 7 tours de retard. Il faisait le forcing pour entamer la remontée et réussissait à réduire l’écart à 6 tours au terme de son relais. Les relais d’ Alexandre RENNETEAU et REINIS NITISS, tous aussi solides permettait de réduire l’écart avec les leaders même si celui restait conséquent. C’est au tour de Vincent RADERMECKER de reprendre la piste et au terme de son troisième tour la voiture s’immobilise au bord de la piste, boîte de vitesse cassée. La course n’aura duré que 7h pour la 888. Une grosse déception au vu du niveau de performance affiché.

 

Débriefing pour Stéphane et ses équipiers © Audi Sports

La réaction de Stéphane PERRIN” On est forcement déçu qu’une telle aventure se termine si précipitamment.Nous avons pu démontrer notre incroyable homogénéité, notre constance dans la performance. Nous avons toujours été dans le top 3 des temps en piste quelque soit les pilotes et les conditions. Incontestablement un gros step en avant a été réalisé à l’occasion de ces 24h de Dubaï. Nous espérons rééditer ce niveau de performance à l’occasion des prochaines courses avec la fiabilité en plus. RDV à Silverstone début mars” RDV en Terre Anglaise les 9 10 et 11 Mars pour les 24h de Silverstone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.