23 novembre 2020

Le DFCO reçoit une claque historique au Parc

Le DFCO se déplaçait mercredi soir au Parc des Princes avec l’ambition de réaliser un exploit, ou au moins de faire bonne figure ce qui fut le cas la saison dernière. Il a fallu cependant peu de temps pour comprendre que ça ne serait pas le cas… Le PSG, sans pitié, a infligé une énorme claque aux Dijonnais (8-0).

 

Une entame catastrophique

Soirée plus que compliquée pour Saïd et ses partenaires © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le DFCO est reconnu pour être une équipe joueuse, plutôt à l’aise techniquement et capable de tenir tête aux grosses formations du championnat lorsqu’il est dans un bon jour. Mais ce mercredi soir, on a bien vite compris que la mission s’annoncerait compliquée. Dès les premières minutes, des relances ratées font figure d’alertes jusqu’à celle de Kwon, fatale, permettant à Di Maria d’ouvrir le score sur une frappe enroulée aux 20 mètres (1-0). C’est ensuite Marié qui est fautif en perdant un ballon dans l’axe en mettant bien trop de temps à prendre une décision. Neymar s’en saisit, et Di Maria est à la finition pour le doublé (2-0). L’Argentin est en forme et c’est lui sert Cavani, qui devance Varrault, pour le troisième but de la soirée après une vingtaine de minutes (3-0). Les Dijonnais se désunissent et une frappe cadrée d’Abeid quelques minutes avant la pause sera la seule opportunité du match pour les Bourguignons. Avant de rentrer aux vestiaires, Neymar transforme lui un coup-franc en toute sérénité (4-0).

 

Un petit DFCO et un grand PSG

Rosier a fait ce qu’il a pu face aux assauts parisiens © Nicolas GOISQUE / NikoPhot archves

Pour ne rien arranger, Varrault sort blessé à la mi-temps et Haddadi doit rentrer dans une position de défenseur central peu habituelle pour lui. Peu avant l’heure de jeu, Neymar percute dans la surface et voit… Yambéré lui faire une remise parfaite. Le Brésilien ne se fait pas prier pour vaincre une nouvelle fois Reynet (5-0). Le portier dijonnais va, à partir de là, bien réaliser quelques parades mais il sera abandonné par sa défense jusqu’au coup de sifflet final. Si d’un côté le DFCO n’a jamais existé dans ce match, avec un énorme taux de déchet – entre autres – et aurait surement pu rendre l’addition un poil moins lourde, il faut aussi admettre qu’en face le PSG était ce soir-là imprenable, réalisant l’une de ses meilleures prestations cette saison. Neymar poursuit l’humiliation en éliminant (avec une facilité déconcertante) quasiment toute la défense dijonnaise avant de marquer (6-0). L’entrant Mbappé y va également de son but,  servi dans des conditions idéales par le Brésilien dans la surface (7-0). Pour terminer, Yambéré concède un pénalty sur Neymar, qu’il transforme lui-même (8-0). Il s’agit ainsi de la plus large victoire de l’histoire du PSG à domicile… et de la plus lourde défaite du DFCO. Les Dijonnais n’auront guère le temps de cogiter après cette énorme raclée, puisqu’ils se déplacent de nouveau samedi soir, du côté de Strasbourg. Il faudra là montrer un tout autre visage pour repartir de l’avant…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.