1 décembre 2020

Ligue 1. DFCO-SRFC : Dijon renoue avec la victoire !

Vendredi soir en match avancé de Ligue 1, le Dijon Football Côte d’Or s’est imposé à domicile 2 buts à 1 face au Stade Rennais et confirme ainsi qu’il est injouable en ce moment sur ses terres. Avec sept matchs sans défaite, le DFCO est la quatrième formation à domicile. Cette victoire vient également mettre fin à une série de mauvais résultats entamée juste avant la trêve à Angers (défaite 2-1) et redonner de la confiance à des joueurs forcément touchés par les revers successifs. 

Ce succès permet également aux hommes d’Olivier Dall’Oglio de remonter à la dixième place avec 28 points et de s’éloigner quelque peu de la zone dangereuse même si tout reste très serré. de quoi préparer au mieux le déplacement à Troyes qui sera ô combien important…

 

La possession, mais un réalisme compliqué.

Florent Balmont affiche sa rage après son but face au Stade Rennais. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Dès l’entame de match, le DFCO met le pied sur le ballon sans pour autant parvenir à se créer de franches occasions. Après la dixième minute de jeu, les débats s’équilibrent, Balmont est le seul à allumer une mèche avec un puissant centre qui ne trouvera pas de preneur (23′). Khazri se montre  lui aussi dangereux côté rennais,  lorsqu’il botte un coup-franc excentré. Baptiste Reynet veillera au grain et se saisira de la balle d’un superbe plongeon (25′). Le public réclamera un pénalty inexistant suite à un cafouillage et un ballon contré de l’épaule par Bensebaini. Très en jambes ce soir, Florent Balmont déborde à nouveau sur le côté droit, puis, au lieu de remiser au centre comme il l’avait fait auparavant,  choisit la frappe qui bat Koubek ! Le DFCO mène 1-0 (31′). L’ex-lillois tentera de nouveau sa chance quelques minutes plus tard mais sa frappe sera captée tranquillement par le portier rennais. Rennes se montre tout de même dangereux par moment, mais Dijon continue de pousser pour faire le break : Bensebaini détourne ainsi une frappe au-dessus de son but (38′) et Lautoa, à la réception d’un centre de Sliti verra sa balle partir elle aussi au-dessus des buts de Koubek (39′). Les Bretons parviendront pourtant à revenir au score rapidement : Baal déborde sur le côté gauche, son centre, trop long, arrive sur Bourigeaud qui centre en première intention. Il trouve Sarr qui se jette et trompe Reynet à bout portant (1-1, 41′). 

 

Avec les tripes !

Julio Tavares offre la victoire à Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Le début du second acte est lui aussi très équilibré ! Reynet capte d’abord un centre de Traoré (47′), puis André est tout proche de battre Reynet sur un coup-franc plongeant de Bourigeaud, mais sa frappe passe à quelques centimètres du poteau, donnant des frissons au stade Gaston-Gérard. Les Rouges vont retrouver la faille une nouvelle fois grâce à Balmont. Haddadi sert le Nordiste aux 16 mètres qui élimine Baal et adresse un centre lobé pour Tavares qui bat Koubek d’une tête à bout portant ! Les hommes d’Olivier Dall’Oglio mènent maintenant 2 buts à 1 (66′). Encore une fois, les DFCO va reculer et s’exposer à un retour au score de l’équipe dirigée par Sabri Lamouchi. Reynet sauvera les siens devant Khazri (68′), Sarr verra sa tentative passer juste au-dessus de la barre (71′). Dijon laissera alors venir jusqu’à la fin du match les Rennais, procédant en contres pas franchement convaincants. Mais le résultat est là et les Rouges réussiront à conserver ce score jusqu’à la fin du match ! Coup de chapeau à Florent Balmont qui aura montré à bon nombre de personnes présentes au stade qu’il n’était pas fini, et coup de cœur pour Wesley Lautoa qui a disputé la totalité du match et qui aura été l’auteur d’un match solide et plein. De bon augure pour la suite de la saison !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.