28 novembre 2020

DFCO féminin – Yzeure : une belle opération à faire

Le DFCO entame une série de quatre matchs face à des équipes de haut de tableau. Il s’agit probablement d’un moment crucial de la saison si les Dijonnaises veulent continuer à faire la course en tête. Ce samedi (16h), elles reçoivent Yzeure, contre qui elles avaient fait match nul lors de la phase aller.

 

Un DFCO renforcé

Laura Bouillot avait marqué le deuxième but dijonnais au match aller © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On se souvient du match aller où, menées deux fois, les Dijonnaises étaient tout de même parvenues à revenir au score (2-2). Une partie qui s’était essentiellement jouée au milieu de terrain. Mais cette fois, le DFCO aura bien un statut de favori à assumer. D’une part, Yzeure est plutôt dans une mauvaise passe et semble décrocher de la course à la montée depuis la fin de la phase aller. Les Yzeuriennes comptent en effet désormais 10 points de retard sur le DFCO, leader. Autant dire qu’une victoire en Bourgogne pour elles signeraient sans doute la fin de leurs espoirs d’accession, tandis qu’à l’inverse, une victoire pourrait les relancer. D’autre part, le DFCO est désormais bel et bien seul en tête de ce championnat et à domicile, il devra faire respecter la “logique” attendue. De plus, même si elle compte toujours Coline Gouineau et Pauline Desbourdieux parmi ses absentes, l’équipe dijonnaise affiche un groupe de plus en plus complet et étoffé, avec notamment les nouveaux renforts d’Élodie Nakkach au milieu de terrain et d’Allison Blais en attaque. Deux joueuses venues de Division 1, qui sont déjà présentes dans le groupe et pourraient donc faire leur première apparition avec le DFCO ce samedi. De nouveaux arguments donc afin de décrocher une victoire qui pourrait être précieuse, d’autant que Saint-Étienne sera opposé à Toulouse dimanche.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.