29 novembre 2020

Basket Fauteuil : Chalon bat la JDA et prend sa revanche

La JDA Basket Fauteuil n’y arrive plus. Samedi au gymnase Boivin elle a enregistré une quatrième défaite consécutive en nationale B de basket fauteuil. Plombée par une première mi temps calamiteuse avec 15 pauvres points marqués en 20 minutes, elle a certes réagi en seconde période et aurait même pu l’emporter sur le fil, mais quand ça veut pas. Chalon l’emporte donc 43-45 et prend sa revanche après sa défaite à l’aller au Colisée.

 

Dijon reste donc englué en fin de classement  (8ème/10 même si toutes les équipes n’ont pas disputé le même nombre de matchs) et ne dispose plus que de 6 rencontre pour tenter de remonter ua classement. Comme d’habitude la capitaine Marianne Buso nous débriefe la rencontre de samedi.

 

La JDA était en panne totale d’adresse en première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Statistiques calamiteuses à la pause

Une première mi temps catastrophique où nous avons du mal à jouer notre jeu sur une simple défense en zone de l’adversaire. Les timings de jeu ne sont pas bons et les échecs sur des shoots faciles sont bien trop nombreux. A la mi temps notre coach Anne nous montre les statistiques, Chalon avait shooté 21 fois à 40% de réussite et nous avions pris 30 tirs à seulement 16% de réussite et avec pourtant beaucoup de shoots dans la raquette (1/9) sans compter les lancers francs ratés. Après cette première mi-temps de pauvre qualité, le score est de 15 à 21 pour Chalon.

 

Solenn Thieurmel aurait pu donner la victoire à Dijon sur un dernier shoot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Du mieux mais insuffisant 

La coach nous demande de nous lâcher sur la suite du match et nous montre les tribunes avec le public venu nombreux pour nous soutenir. Nous entamons le troisième quart temps avec une bonne dynamique, notre jeu offensif est plus fluide, plus libéré, plus efficace et nous remontons au score jusqu’à même passer devant 33-31 à la 27e minutes. C’est ensuite un mano à mano jusqu’à la fin 41-41 à 3 minutes de la fin puis 43-45 avant une dernière possession de 18 secondes pour nous. Solenn bien placée sur écran reçoit la balle à la dernière seconde et shoot avec un joueur qui lui tombe dessus. La balle fait malheureusement une gamelle et ressort du panier, la faute n’est pas sifflée le buzzer final retentit et le score restera de 43-45.

 

J’ai détesté ces sensations !

Je suis d’une part contente qu’on se soit ressaisit en deuxième mi- temps et fière de cette fin de match et du courage de Solenn qui nous avait déjà rapproché au score sur un shoot extérieur quelques minutes avant cette action finale. Et d’autre part, je garde cette frustration de la première mi-temps tant sur le mauvais jeu collectif que nous avons produit, que sur mes échecs personnels.

Une nouvelle désillusion pour la capitaine dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Rien n’était fluide, tout était à contre temps avec trop d’hésitation de la part de  chacun et trop d’agacement et quand on est plus dans la réflexion que dans l’action c’est dur de se donner à 100% et j’ai détesté ces sensations. Je ne sais pas si c’était un stress de ce fameux derby mais dans tous les cas c’est la piètre prestation de ces 20 premières minutes qui nous fait perdre ce match. Encore merci au public venu nombreux et à son soutien sans faille ! Le travail continue et le travail finit toujours par payer.

 

Marqueurs Dijonnais : Marianne Buso 20, Damien Lordel 14, Solenn Thieurmel 6, Sebastien Verdin 2, Hugo Barbe 2

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.