15 septembre 2019

Futsal : Coupe de France : Clénay file en 16ème

Petit événement samedi dernier à Clénay. Les gladiateurs recevaient en coupe de France Picasso Echirolles une formation de D1. Evénement car c’est tout bonnement la première fois depuis des lustres que Clénay dispute un match de coupe à domicile, de surcroît contre une équipe de l’élite. Une semaine avant la reprise du championnat face au leader Beaucaire, Mouillon et cie se sont offert un petit extra en se qualifiant pour les 16ème après une belle prestation (8-4).

 

Sans vouloir en aucune façon dévaluer la performance des hommes du président Christian Gourier, il faut tout de même signaler qu’Echirolles est bien mal en point dans cette ligue 1 et qu’il vient de voir partir son président et quatre de ses joueurs clef dans la foulée. 

 

Pierre alexandre Tournemeulle inscrit le troisième but clénois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Clénay prend les affaires en main

A chacun ses soucis et Clénay attaque la rencontre par le bon bout faisant le siège des cages du gardien isérois Bulaca. Ce dernier repousse les premières velléités bourguignonnes et après 9 minutes de jeu le score est toujours nul et vierge. Cependant ce qui devait arriver, arriva et c’est Tom Broux qui faisait vrombir l’espace de loisirs due belle frappe aux 8 mètres sur un excellent service de Sofian Aouidat. on pense Clénay lancé, que nenni, les visiteurs réagissent quasiment dans la foulée, profitant d’une des rares fautes de relance locale et c’est Jean-Jacques Efangon (ex Lyon Footzik) qui parvient à glisser le ballon sous l’infortuné portier clénois Mickael Monin, pas exempt de tout reproche sur ce coup là. Pas le temps de douter que le “zizou” gladiateur, Jérémy Mouillon envoie une praline dont il a le secret pour remettre les siens sur la bonne voie. Et peu avant la pause, Clénay fait le break par l’intermédiaire de Pierre Alexandre Tournemeulle qui pousse de près le ballon aux fond des filets adverse.

 

Spectacle à l’espace loisirs

Les choses se compliquent pour les banlieusards grenoblois au retour des vestiaires, rendu dingue fou par un Jérémy Mouillon intenable, Mohamed Bouras voit rouge sur le carton que lui brandit l’arbitre suite à une faute grossière. Le “grognard” Raphael Simoncic porte alors l’avance des rouges à +3 (4-1, 25′). Dès lors les choses vont s’accélérant.Echirolles réduit le score par l’intermédiaire du jeune Ali Bentallah sur coup franc qui surprend Monin à son premier poteau (4-2,2′).

Boum pastèque de Mouillon pour le 6ème but clénois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Moins d’un minute plus tard Simoncic y va de son doublé (5-2, 29′) mais Echirolles réplique encore dans la minute suivante par Emrah Cengiz (5-3, 31′) du coup Mouillon remet une praline dans la foulée (6-3, 32′) débridé mais agréable à suivre.  Après ces 5 minutes de folie cela se calme un peu avant un doublé d’Arnaud Grinand en 40 secondes, dont un second but gag sur lequel il conte un dégagement de l’infortuné Bulaca. Clénay prend le large (8-3, 38′). Vaincu mais la tête haute Picasso aura le dernier mot sur le gong pour un score final de 8-4. Clénay tient son 16ème et rêve d’accueillir un gros au prochain tour. Réponse lors du tirage au sort ce mercredi

 

Retrouvez les réactions d’après match de Jérémy Mouillon et de Christian Gourier le président de Clénay

Apprenez en plus sur Clénay et le Futsal avec notre interview vidéo de Sofian Aouidat et Tom Broux, deux joueurs clénois

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.