20 août 2019

La marche Bobigny trop haute pour les Gazelles

Battues à Pontarlier la semaine dernière, les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne recevaient ce dimanche à Bourillot les leaders de leur poule de Fédérale 1 de rugby féminin. Les Dijonnaises ont été dans le coup durant la première demi- heure avant de subir la rapidité impressionnante des lignes arrières adverses qui ont aligné les relances assassines pour s’imposer finalement logiquement face à des gazelles qui n’ont pas démérité (8-38).

 

L’ALBUM PHOTO DU MATCH ICI

 

La bonne entame dijonnaise a été récompensée par une pénalité de Laétitia Vicogne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Diminuées par de nombreuses absences les Gazelles attaquent tout de même la rencontre par le bon bout et investissent le camp adverse sans toutefois parvenir à atteindre la terre promise. Cette bonne période ne sera concrétisée que par une pénalité de Laétitia Vicogne en tout début de rencontre. 3-0 c’est le score après 25 minutes.

 

Bobigny met les cannes

Le premier coup de semonce pour Dijon intervient à ce moment, Awa Diakité récupère un ballon pour les visiteuses et sème au sprint plusieurs adversaires et malgré la course désespérée de la capitaine Aline Bonnet va s’écrouler entre les perches dijonnaises (3-7, 25′). Malheureusement pour les gazelles  les choses s’enchaînent alors rapidement. Suite à une phase de domination des banlieusardes parisiennes, Aure Delorme s’échappe au ras d’un regroupement pour trouer la défense dijonnaise et inscrire le second essai de Bobigny.

Awa Diakuité mets les cannes pour le premier essai de Bobigny © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Pas le temps d’engager pour les gazelles que l’arrière Balbynienne Madouss Traoré remonte l’ovale sur 60 mètres passant en revue une bonne partie de la défense locale pour planter une nouvelle banderille dans l’embut bourguignon, essai transformé par Chloé Rufin. Bousculées, les gazelles ont le bon goût de relever la tête et elles sont récompensées par un essai collectif à la suite d’un maul pénétrant efficace. A la pause Bobigny est devant (8-19, 38′).

 

Rien à faire

Les Gazelles ont sans doute dépensé beaucoup d’énergie durant cette première période. De surcroît la formation Balbynienne qui compte un effectif bien plus pléthorique que son adversaire du jour, fait rentrer une charnière de choc habitué aux joutes du top 8. Les visiteuses feront cavalier seul durant ce deuxième acte inscrivant 3 nouveaux essais dont deux transformés pour s’imposer très largement au final (38-8).

 

Réaction de Didier Couette l’un des coachs dijonnais

” Nous faisons une bonne entame de match où nous campons pendant un gros quart d’heure dans leurs 22 m.  On en profite pour passer une pénalité 3 à 0. On va tenir le rythme environ 30 minutes comme ça mais la force de Bobigny ce sont ses joueuses très rapides qui peuvent faire la différence à tout moment.

Les visiteuses inscriront 6 essais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

C’est ce qui c’est passé à  trois reprises avant la mi temps. Nous marquons juste avant la pause avec un maul, un essai qui ne sera pas transformé. En deuxième période bobigny fais rentrer 3 joueuses qui évoluent en top 8 à des postes clé à et deux joueuses de sélection moins de 20 ans. Les gazelles font preuve de solidarité, de courage et ne lâchent rien mais le leader de la poule, de surcroît renforcé par des joueuses qui a mon avis non rien à faire là, est intouchable”.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.