28 novembre 2020

Ligue 1. AS Monaco FC-DFCO : Dijon est tombé sur plus fort.

Hier soir, le Dijon Football Côte d’Or se déplaçait à Monaco. Présents sur le Rocher avec de grosses velléités offensives et dans le jeu, Dijon est tombé sur beaucoup plus réaliste que lui. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont été défaits 4 buts à 0 malgré un match pourtant pas mauvais. Il faudra se reprendre dès mardi soir du côté de Troyes où un match capital attendra la DFCO !

 

Un début de match sérieux.

Les Dijonnais ont souffert à Monaco. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les premières minutes de Dijon sont appliquées et les joueurs sont concernés. Après dix premières minutes sans réelles occasions, ce sont les Monégasques qui vont dégainer. Djibril Sidibé déborde Naïm Sliti sur le côté droit et adresse un centre à destination de Keita Baldé qui pousse la balle au fond des filets en taclant (1-0, 13′). Après l’ouverture du score, Sliti tentera de remettre les pendules à l’heure mais sa frappe passera à droite des buts de Subasic. La première frappe cadrée dijonnaise viendra de Balmont qui n’inquiétera cependant pas le portier monégasque. La première mi-temps prendra fin sur ce petit écart, laissant un espoir aux dijonnais pour revenir au score. Pas venu pour faire de la figuration, les joueurs dirigées par Olivier Dall’Oglio jouent crânement leur chance, tentant de mettre fin à la malédiction des matchs à l’extérieur.

 

Dijon craque en deuxième.

Le match a été compliqué pour Kwon, sorti peu après la mi-temps. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Le DFCO attaque fort la deuxième période avec un coup-franc de Kwon qui finira sur le gardien. Yambéré contrera ensuite de justesse Fabinho aux 16 mètres, le corner qui suivra ne donnera rien. La grosse occasion des Rouges viendra à la 56è minute : Sliti déposera superbement un ballon sur la tête de Yambéré que Subasic sortira d’une magnifique claquette ! Tavares s’essaiera lui aussi de la tête mais enverra la balle peu au-dessus des cages monégasques. Dijon soufflera quand l’arbitre sifflera un coup-franc alors que la faute de Yambéré était dans la surface, mais M. Hamel effacera son erreur plus tard en sifflant un pénalty indiscutable que Fabinho se chargera de transformer, prenant Reynet à contre-pied (2-0, 69′).  Monaco va gérer son match jusqu’à ce que Rony Lopes profite d’une frappe de Ghezzal repoussée par Baptiste Reynet… (3-0, 86′). Enfin, Glik aggravera le score avec une superbe frappe enroulée sur laquelle le gardien dijonnais ne pourrra rien du tout (4-0, 90+2).

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.