28 novembre 2020

Ligue 1. ESTAC-DFCO : Se remuer à l’extérieur.

Dans un contexte particulier autour de ce match, le Dijon Football Côte d’Or se déplace à Troyes demain soir à 18h30. Dijon aura l’occasion de prendre (enfin) des points à l’extérieur dans un match crucial pour l’obtention du maintien. Si la route reste encore longue et les matchs nombreux, il ne faut pas griller de joker dès maintenant pour envisager le futur plus sereinement. Olivier Dall’Oglio compte bien sur ce match pour lancer la machine hors de ses bases, surtout qu’elle en a largement les moyens.

 

Troyes dans le dur.

Le banc dijonnais pourra exulter en cas de victoire ! (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Après un début de saison plutôt intéressant, l’ESTAC a du mal à enchaîner en championnat mais reste néanmoins performant à domicile. Avec seulement deux victoires sur les sept derniers matchs, Troyes glisse doucement dans les profondeurs du classement, mais peut compter, comme Dijon, sur ses performances à domicile qui ne sont pas si mauvaises. De plus, Troyes a battu Metz au bout du match samedi dernier, de quoi se mettre en confiance avant de recevoir le DFCO qui sort d’une claque infligée par Monaco (4-0). Mais la motivation est présente chez les Dijonnais, venus pour enfin débloquer le compteur à l’extérieur, d’autant plus que beaucoup de supporters vont faire le déplacement jusqu’au Stade de l’Aube. Enfin, si les Rouges venaient à s’imposer en terres troyennes, le maintien serait à portée de mains. Dijon compterait 34 points, et serait à huit petits points de la barre symbolique des 42 points.

 

Quelques statistiques intéressantes.

De nombreux dijonnais seront prséents au Stade de l’Aube demain soir. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Si l’on regarde de plus près les statistiques autour de ce match, on s’aperçoit rapidement que les confrontations directes tournent rapidement du côtés des Troyens. En effet, Aubois et Bourguignons se sont affrontés à quinze reprises depuis 2004. Sur ces quinze rencontres, Troyes en a remporté presque la moitié (sept victoires), Dijon n’a gagné que trois fois (dont la dernière fois en novembre dernier) pour cinq matchs nul. Troyes n’a perdu que deux fois chez elle, deux fois sur le même score, et deux fois en match amical (0-3). Mais Dijon reste sur deux victoires consécutives face à l’ESTAC et peut légitimement entretenir l’espoir de réussir la passe de Troyes. Ce déplacement est le plus court de la saison pour Olivier Dall’Oglio et ses hommes, nul doute qu’il pourrait être celui qui rapporte le plus !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.