30 novembre 2020

Ligue 1. ESTAC-DFCO : Fin de la mauvaise série !

En match en retard de championnat, le Dijon Football Côte d’Or est allé chercher le point du match nul au Stade de l’Aube à Troyes mettant fin ainsi à une série de sept défaites consécutives à l’extérieur. Au terme d’un match pas forcément très intéressant, le DFCO a réussi sa deuxième clean-sheet de la saison et se rapproche un peu plus du maintien. Un résultat à bonifier face à Caen samedi soir.

 

Un contexte particulier.

Julio Tavares n’aura pas su donner l’avantage à son équipe comme ici contre Rennes. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/LMP

Reporté en raison des intempéries qui ont touché la région de Troyes il y a quelques semaines, cette 24è journée de Ligue 1 avait une importance toute particulière pour les deux équipes. Le début de match est assez équilibré, les protagonistes s’observent, le DFCO se signalant tout de même par une frappe de Kwon, détournée in extremis en corner. Côté Aubois, on comptera seulement un centre tendu de Grandsir qui donnera des frissons aux Dijonnais. Mis à part de nombreuses imprécisions techniques, il n’y aura pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette première période, les attaquants n’auront notamment pas le dernier geste pour conclure. Mehdi Abeid loupera son enchaînement à la demi-heure de jeu et n’inquiétera pas le portier troyen sur sa frappe un peu plus tard. Sur cette première période, Dijon a le ballon mais ne parvient pas à concrétiser cet avantage, le camp dijonnais subira quelques alertes mais pourra rentrer aux vestiaires avec ce point du match nul.

 

Troyes plus dominateur.

Sliti aura malheureusement fait vibrer la transversale à Troyes. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Si la deuxième mi-temps ne repart pas sur un rythme transcendant, elle verra Troyes se réveiller et prendre le jeu à son compte. Les Aubois multiplient les centres pour tenter de trouver Niane dans la surface, mais c’est bel et bien Pelé qui offrira à Reynet l’occasion de montrer toute l’étendue de son talent. Il obligera Reynet à s’allonger pour repousser une belle frappe (64′). Le Stade de l’Aube va croire à la délivrance lorsque Grandsir frappe mais voit son missile détourné sur la ligne de but par Julio Tavares, revenu défendre pour l’occasion ! Puis il va frissonner quand Sliti, très bien servi par Said, va faire trembler la barre transversale de Zelazny (73′). Dans le dernier quart d’heure, Dijon va souffrir mais s’accrocher à ce point du match nul qu’Olivier Dall’Oglio attendait tant. Le DFCO reviendra finalement en Bourgogne avec ce point et envisage maintenant plus sereinement la réception de Caen.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.