13 novembre 2019

Deux Dijonnaises médaillées au France de Lancers longs

Outre les demi-finales du championnat de France de cross country, se déroulaient aussi ce weekend dernier les championnats de France de lancers longs du côté de Millau (12) auxquels participaient plusieurs athlètes du Dijon Université Club dont les lanceuses de javelot Margaux Nicollin et Violène Granger dont on attendait beaucoup. Bingo puisque les deux jeunes femmes rentrent d’Aveyron respectivement en argent et en bronze.

 

Ils étaient 6 ducistes en tout à participer à ces championnats dont 4 lanceurs de javelot et deux “discoboles”. A noter qu’ils étaient également les seuls athlètes côte d’oriens et que donc aucun athlète du département ne participait aux concours de lancer de marteau

 

4 finalistes deux médailles

Deux athlètes dijonnais n’ont pas atteint les finales il s’agit du lanceur de javelot cadet Rémi Rougelet qui termine au 11ème rang avec une performance de 46m53 réussie lors de son 1er essai (il fallait 47 m 77 pour passer en finale et obtenir trois essais de plus). Pas de finale non plus pour la discobole espoir Cyrielle Collin auteur de 34m60 à son troisième essai (il fallait 37m42 pour passer en finale).

Violaine Granger © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Finale en revanche pour l’autre discobole espoir du DUC, Apolline Belleville qui prend la 8ème place du concours avec un jet de 37m42 réussi à son deuxième essai. Apolline qui valide 5 jets sur 6 durant ce concours avec une moins bonne performance à 34m38. Toujours en espoir mais au javelot cette fois-ci Lucille Payage prend la 6ème place avec un jet à 39m72 réussi à sa 5ème tentative dans un concours où elle valide 4 jets réguliers tous au dessus des 37m80.

Enfin donc en sénior la médaille de bronze pour Violène Granger auteur d’une performance de 49m86 réussi également au 5ème essai et qui valide, elle 5 essais tous au delà des 47m sans pour autant casser les 50m. Margaux Nicollin pour sa part ne valide que trois essais tous au delà des 50m et prend la médaille d’argent avec 55m06 réalisé à son 5ème essai (décidément !! ). Elle échoue pour l’or à 47 cm  d’Alexia Kogut Kubiak (Martigues Sports Athlétisme), championne de France avec 55m53

 

Les réactions des médaillées

Violène Granger : “je suis contente car c’est un championnat et il faut répondre présente pour être sur le podium, après un peu frustrée de la performance car j’espérais faire mieux. Mais ce n’est pas évident d’allier vie professionnelle et entraînement.”

 

Margaux Nicollin © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Margaux Nicollin : “Alors, ce fut un concours difficile pour moi, car je ne suis pas dans une grande stabilité technique en ce moment. Tout se résume à ça. Nous sommes encore en hiver, les objectifs de l’année sont en juillet/août, et le travail est loin d’être terminé. On est d’ailleurs en plein dedans. Les choses se mettent en place doucement. Je suis confiante pour la suite. Le point positif, c’est que je suis en forme et sans blessures! Je n’ai pas d’autres compétitions cet hiver. Donc on met le cap sur la saison estivale avec en ligne de mire les championnats d’Europe à Berlin. Pour cela il me faudra faire le travail nécessaire pour réaliser la performance minimale attendue, à savoir 61m40!”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.