25 septembre 2020

Ligue 1. DFCO-OM : Fin de série pour Dijon.

Face à l’Olympique de Marseille, le Dijon Football Côte d’Or a connu une fin de série amère en s’inclinant 3 buts à 1 au terme d’une rencontre pas franchement emballante. Marseille n’était pourtant pas dans un grand “soir”, mais les Dijonnais n’ont pas été aidés par quelques décisions arbitrales litigieuses. Dijon devra donc attendre avant de pouvoir officialiser enfin son maintien.

 

 

Beaucoup de déchet technique.

Florent Balmont risque bien d’avoir joué le dernier match de sa carrière hier soir… © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

A l’image de Xeka, le DFCO a eu beaucoup de mal à régler ses transmissions au milieu de terrain. A la dixième minute, on s’aperçoit également que l’arbitre n’aidera pas l’équipe bourguignonne. Après une superbe ouverture d’Amalfitano et un contrôle parfait de Sammaritano, l’attaquant dijonnais est déséquilibré dans la surface par Bouna Sarr. L’arbitre choisit pourtant de sanctionner le numéro 7 dijonnais d’un carton jaune pour simulation. Ce fait de jeu va relancer la machine marseillaise qui va se procurer un peu plus d’occasions. Bien servi par Payet, par ailleurs auteur d’un bon match, Sanson n’inquiétera pas Reynet solide sur sa ligne (27′). Said répondra une minute plus tard mais sera contré par Kamara, très bien revenu en défense (28′). Surviendra le coup dur pour le DFCO. Alors que Balmont était bien présent dans l’entre-jeu dijonnais, il s’écroulera après un contrôle, victime d’une rupture du tendon d’Achille (32′). Sur l’action qui suit, en contre, les Olympiens prendront l’avantage lorsque Payet trouvera Germain qui parviendra à tromper Reynet d’un plat du pied (0-1, 36′). Marseille ratera de peu le break par Zambo Anguissa avec un extérieur du pied droit totalement manqué (41′), action à laquelle Xeka répondra d’une belle tête mais trop sur Mandanda (42′). Les deux équipes rentreront aux vestiaires sur ce score de 1 but à 0, score un peu difficile pour le DFCO.

 

Une fin de match à rebondissements.

Soirée difficile pour Dijon face à Marseille. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Dijon revient un peu plus fort dans la partie dès le retour des vestiaires. Xeka allumera la première mèche mais verra sa frappe passer à côté des buts de Mandanda. Ce sera ensuite au tour des Olympiens d’enregistrer la perte de l’un des leurs. Sur une passe pourtant anodine, Steve Mandanda se blesse aux quadriceps et cédera sa place à Pelé (53′). Mauvaise nouvelle à l’approche du match qui opposera Marseille à Leipzig en Europa League. Ocampos ratera lui aussi le break lorsqu’il sera gêné par un bon retour de Rosier (55′). Sur l’action suivante opposant les mêmes joueurs, le Marseillais sera retenu par Rosier. L’attaquant olympien s’effondre, mais, comme en première mi-temps avec Sammaritano, l’arbitre choisit de sanctionner Ocampos pour simulation (63′). Pendant dix minutes, la défense marseillaise va quelque peu se laisser aller, commettre quelques fautes d’inattentions, et va payer ses errements. Alors qu’il venait tout juste de rentrer, Kwon reprend un centre parfait d’Haddadi et permet au DFCO de revenir dans la partie (1-1, 74′) ! Marseille tentera alors de se relancer et, alors que le match semblait scellé, Ocampos reprend victorieusement un corner… Sans doute de la main (1-2, 89′). Il permet néanmoins à son équipe d’arracher la victoire. Par la suite, Ocampos déboulera dans la surface dijonnaise et sera stoppé de manière virile par Yambéré. L’arbitre juge qu’il y a faute sur l’Olympien et sanctionnera même le défenseur dijonnais d’un carton rouge. Payet se charge de tirer le pénalty mais celui-ci sera repoussé du pied par Reynet (90+1) ! Hélas, ce sera partie remise. Payet encore lui sera taclé cette fois irrégulièrement. L’international français se fera justice lui-même et transformera le pénalty (90+3, 1-3). La série d’invincibilité du DFCO s’arrête face à l’OM. Il faudra se relever vite pour aller prendre quelques points du côté de Toulouse et de Nantes !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.