25 août 2019

La JDA Fauteuil s'incline lourdement face aux foréziens

Après deux victoires d’affilée à domicile, la JDA Basket Fauteuil cale à Fleurs ce samedi 7 avril. Malgré une bonne attaque, l’équipe dijonnaise perd logiquement 77-52 contre l’équipe de Fleurs. Explications de la capitaine dijonnaise Marianne Buso

 
La défense dijonnaise affaiblie

Diouf le pivot de Feurs a fait des dégats dans la défense dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

On rentre dans ce premier quart temps avec un jeu offensif « tout fou » et brouillon et malgré ça nous mettons 16 points sur ces 10 premières minutes. Notre défense est par contre fébrile et on se fait rouler dessus par le pivot adverse Diouf auteur de 14 points à lui tout seul dans ce quart (23-16 10e). La deuxième période s’enchaine de la même façon avec une défense qui continue de reculer sur l’avancée de Feurs autant efficace à mi distance que dans la raquette : 41-26 à la mi temps. Au retour des vestiaires, nous avons à cœur de rectifier le tir et d’appliquer les consignes de la coach et nous remportons ce quart temps en inscrivant 19 points mais encore une fois en encaissant 18 points malgré de meilleurs passages défensifs … nos efforts ne permettent pas de revenir au score avec 14 points de retard (59-45 à la 30e) et le dernier quart temps sera difficile et à l’avantage net des foréziens : score final 77-52.
 
Plus que deux matchs
Je peux que féliciter l’équipe de Feurs qui a fait une belle partie sur tous les domaines du jeu et a fait plaisir à son public avec une belle adresse générale tant dans la raquette qu’à mi distance. Pour de ce qui est de notre prestation, je suis surtout déçue de notre défense : on a manqué d’exigence, de confiance, de solidarité, d’agressivité.
Marianne Buso est déçue de la performance défensive de son équipe © Nicolas GOSQUE/NikoPhot archives

La consigne était de stopper les fauteuils haut et nous n’avons pas arrêté de descendre nos positions, nous nous sommes fait rouler dessus par le numéro 7 (24 points) et par les pivots adverses de manières générales qui ont trouvé trop facilement leurs position de shoots. On a subit avec entre 18 et 23 points encaissés à chaque quart temps et cela prouve bien que la peur n’évite pas le danger. Offensivement, on marque 52 points avec 48% de réussite mais on shoot trop peu, on se prive de 19 ballons d’attaque à cause de perte de balle et l’ on a souvent shooté en fin de possession par manque de solution. Nous avons presque 3 semaines de travail devant nous jusqu’au 28 avril (réception de Meylan). Il nous reste 2 matchs à domicile et nous aurons à cœur de bien finir la saison devant notre public!! 
Les marqueurs dijonnais : Hugo Barbe 9, Solenn Thieurmel 7, Alexandre Bauer 1, Damien Lordel. 13, Marianne Buso 22.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.