25 septembre 2020

Fun Cup à Dijon-Prenois et à domicile pour Stéphane Perrin

C’est le week-end dernier, sur le circuit de Dijon-Prenois, que c’est déroulé la deuxième manche de la Fun Cup France 2018. Stéphane PERRIN, ainsi que ses équipiers Martin LEBURTON, Simon TOURNEUR, Ange BARDE et Alexandre RENNETEAU, continuent leur progression au sein du classement général. Voici le compte rendu des deux courses du week-end Bourguignon de l’équipe.     

    

Championnat de France Round 2: DIJON PRENOIS

DIJON PRENOIS   2 x  4H    14 et 15 Avril 2018 La Victoire passa si près … Double Podium

 

La VW Fun Cup Numéro 888 © AC Motorsport

Comme tous les ans, Le championnat de France FUN CUP avait rendez-vous ce weekend sur le circuit de Dijon Prenois en Bourgogne pour la deuxième manche du championnat 2018. Stéphane PERRIN jouait à domicile toujours épaulé par ses équipiers Martin LEBURTON , Simon TOURNEUR et par un autre ambassadeur Ange BARDE en la personne d’ Alexandre RENNETEAU. Vainqueurs de la manche inaugurale à SPA il y a 15 jours, pour nos compères l’objectif était de rester sur le Podium dans l’optique du championnat.

Se disputant sur 2 heures 30 sur une piste sèche, l’exercice des qualifications consistait surtout à régler la voiture en vue de la course. Martin signait le 5ème temps, le rythme entrevu durant cette séance ne satisfaisait pas pleinement ses pilotes.

 

Course 1  : 3ème suite à une course stoppée au drapeau Rouge

 

Podium pour le team © AC Motorsport

Martin prenait tout de suite un très bon envol et prenait la tête. Sur ce circuit rapide, le phénomène d’aspiration est très important et les poursuivants revenaient sur la 888. Débordé au freinage, Martin avait du mal à suivre le rythme des deux leaders ALLURE TEAM et MILO RACING.

Avec 50 voitures en piste, les incidents ne manquaient pas et lors d’une neutralisation à un peu plus d’une heure de la fin, la 888 rentrait dans les stands pour ravitailler alors que leurs concurrents restaient en piste bloqués derrière la safety car. La 888 réalisait la très bonne opération et pointait toujours 3ème mais elle était la seule voiture de tête à avoir ravitaillé. La victoire s’esquisait.

Mais à la relance de ce safety car, un énorme accrochage se produisait dans la ligne droite des stands entre la 278 et la 777. Cette dernière prenait feu. Les dégâts occasionnés aux rails étaient trop important, cet incident mettait un terme précipitamment à cette première course.

Le classement était donc figé avec l’ordre établi avant cet incident, la 888 finissait donc 3ème ,un peu décevant compte tenu de la bonne stratégie mise en place lors de cette dernière neutralisation. Un nouveau podium tout de même le 7ème de rang ,série en cours. La course n’ayant pas atteint 75% de la distance, seule la moitié des points sont attribués à cette course.

 

Course 2  : Si près de la victoire

 

Dans la pit lane de Dijon-Prenois © AC Motorsport

Deux heures à peine après la fin de la course 1, les protagonistes du championnat de France se retrouvaient de nouveau sur la grille de départ pour la seconde course de la journée. .

La 888 partait de la 25ème place pour cette seconde manche selon le tirage au sort. Il fallait donc vite remonter durant les premiers tours afin de ne pas laisser les concurrents s’échapper. Très tôt, un nouvel accrochage provoquait un premier safety car ce qui permettait à Martin de recoller au paquet de leaders.

Une seconde intervention du safety car, peu avant l’heure de course, permettait de nouveau à l’équipe d’ AC Motorsport de mettre en lumière son sens tactique. Toujours adepte des stratégies agressives, la 888 était la seule parmi les leaders à anticiper son ravitaillement.

Une fois la course relancée et la salve des ravitaillements effectués, la 888 pointait en tête avec pratiquement 1 tours d’avance sur ses principaux concurrents.

C’était sans compter sur une pénalité ( DRIVE THROUGH) pour avoir changer de pilotes un tour trop tôt. Peu importe à moins d’heure de la fin de la course, la 888 conservait un demi-tour d’avance mais devait repasser une fois de plus par la case ravitaillement, conséquence du ravitaillement anticipé en début de course.

Stéphane, alors au volant, en pleine bagarre avec le leader du championnat, oubliait de ravitailler lors de son arrêt au stand. Martin qui reprit le volant devait de nouveau s’arrêter le tour suivant. La 888 perdait dans l’affaire le leadership et terminait la course, seconde à moins de 10 s de la tête ( ALLURE TEAM) et 3 seconde devant la 413 ( DEFI PERFORMANCE).

 

Stéphane Perrin © SPC

SP« Je suis super déçu pour toute l’équipe, j’étais dans ma bagarre, à gérer mon adversaire, défendre ma position, je n’ai pas vu le panneau FUEL de mon équipe. On peut être tout de même satisfait d’un double podium, ici à la maison, le 8ème consécutif. On a travaillé dur la stratégie pour voir comment l’optimiser et par deux fois, on a saisi les opportunités. Par contre, Il faut que l’on comprenne pourquoi il nous manque un peu de performance pur en piste… Je donne déjà RDV à nos adversaires à DIJON dans 15 jours pour le championnat d’Europe,»    

Un grand Merci à nos partenaires, à toute l’équipe AC Motorsport. Rendez-vous les 28 29 avril pour la 2ème manche européenne à DIJON.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.