18 septembre 2020

La JDA prend l'eau au Mans

Malgré une belle performance le weekend dernier qui semblait de bon présage, la JDA a subi un lourd revers sur le parquet du Mans ce mardi en s’inclinant 88 à 65.
 
 

Ryan PEARSON © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un début de match accroché
Les dijonnais avait pourtant bien entamé la partie, notamment par intermédiaire de Ryan Pearson qui, en inscrivant 8 points en quatre minutes, permettant à son équipe de mener 10 à 7.  Malgré cela, la JDA est punie par ses trop nombreuses fautes (5 contre 0 pour Le Mans) et se fait reprendre puis dépasser pour être menée 25-20 à la fin du 1er quart-temps. Le Mans impose son tempo tout au long du 2e quart-temps mais Dijon s’accroche, en particulier grâce à son homme en forme du moment, Valentin Bigotte (auteur de 14 points et 3 rebonds au cours de la rencontre) et de Ryan Pearson (auteur de 19 points et 4 rebonds lors de la rencontre). La JDA est toutefois menée 45-39 à la mi-temps.
 
Une deuxième mi-temps contrôlé par Le MSB
Le Mans va dérouler son jeu en seconde période, débutant celle-ci avec un 6 à 0 meurtrier, profitant du manque de réalisme dijonnais et de l’adresse remarquable de DJ Stephens (auteur de 21 points). Les manceaux mèneront d’abord 70-52 à la fin du 3e quart-temps puis s’imposeront finalement sur le score de 88 à 65
 
Le coach dijonnais Laurent Legname et l’ailier droit Valentin Bigote sont revenus sur cette triste performance de la JDA : 
Laurent Legname © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laurent Legname : «Sur le match de ce soir, Le Mans a été supérieur dans tous les compartiments de jeu. La défaite est logique. Depuis le succès contre Nanterre, les 3 derniers matchs sont non-conformes à ce que j’attends. Pendant deux mois et demi, on a fait des choses extraordinaires mais quand l’être humain se relâche, on prend 20 points. C’est aux joueurs de réagir, de montrer qu’ils ont faim. Ce serait dommage de dilapider tous les efforts fournis par les joueurs. On n’a pas le droit de faire une prestation comme ce soir. On manque d’effort, on se fait dominer, on n’a pas envie. On a des bons joueurs quand on joue ensemble et surtout il ne faut pas faire d’individualisme. Je ne vais pas stigmatiser un joueur c’est l’équipe, moi compris. Il faut se mettre la tête à l’endroit. Cela fait 15 jours que je sens l’alerte, on n’a pas le droit de faire cela. Si on reste dans le même registre, on perdra encore de 20 points tout simplement. Il faut arrêter de parler de play-offs, de top 4. On est Dijon, la 16e équipe en masse salariale. On va voir ce qu’on est capable de faire à Levallois. (Site officiel JDA)
 
Valentin Bigote © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Valentin Bigote : «Honnêtement, on a montré le même visage sur les deux mi-temps. En attaque, on n’a pas eu d’adresse, on aurait dû gagner défensivement. On a pris beaucoup trop de points et on n’a pas mis l’énergie dès le début du match. C’est une grosse défaite, on aurait pu revenir sur eux. Il faut montrer un autre visage défensivement et de l’envie d’aller gagner à Levallois. À domicile, on a de bonnes séquences défensives avec le public, on sait qu’à l’extérieur, les matchs sont plus durs. On n’est moins adroit mais on peut revenir au prochain match” (Site officiel JDA)
 
Avec cette victoire, Le Mans conforte sa 3e place au classement général. Quand à la JDA, elle reste 4e mais est à égalité avec quatre autres équipes (l’ASVEL, Pau, Nanterre et Limoges), Bourg en Bresse et Levallois étant également en embuscade. Dijon se déplacera d’ailleurs sur le parquet de Levallois où elle devra l’emporter pour conforter cette 4e place et rester en bonne position pour espérer une participation à ces fameux play-offs
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.