23 septembre 2019

Ligue 1. DFCO-OL : Dernier gros choc de la saison !

Demain soir à Gaston-Gérard, le Dijon Football Côte d’Or recevra l’Olympique Lyonnais pour le dernier gros choc de la saison. Avec une équipe amoindrie, Dijon fera faire face à une équipe de Lyon en forme et à la lutte avec l’OM pour une place en Ligue des Champions. 

 

De nombreux absents.

Dijon pourra compter sur le soutien de ses supporters ! © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

La fin de la compétition arrive et les blessés arrivent avec. A la longue liste des blessés s’ajoute le nom de Benjamin Jeannot, touché aux adducteurs. Wesley Saïd avait été touché au dos mais a vite récupéré. Julio Tavares n’a plus de douleurs mais Olivier Dall’Oglio a confié en conférence de presse qu’il ne souhaitait pas se presser avec son attaquant. Quant à Lautoa, il a repris la course lui aussi. Bien évidemment, Abeid et Balmont sont toujours forfait et ce jusqu’à la fin de la saison. Face à Lyon, le DFCO sera forcément diminué alors que du côté rhodanien, on déplore seulement l’absence de Mariano Diaz. Nabil Fékir sera du voyage tout comme Memphis Depay, l’homme en forme du côté de l’OL en ce moment. Le coach dijonnais a avoué avoir apprécié ce qu’il a vu contre Nantes, mais a tout de même avoué que l’équipe devrait éléver son niveau de jeu si elle voulait obtenir un résultat contre une équipe très en forme. Cette affiche promet et le stade gaston-Gérard devrait être plein !

 

 

Un bilan compliqué face aux grosses équipes.

Dijon sera une nouvelle fois privé de son goléador mais pourra compter sur le retour de Said. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Contrairement à la saison dernière, le bilan est plutôt lourd contre les grosses écuries de notre championnat. On se souvient notamment des deux grosses défaites concédées face à Monaco (4-0 et 4-1) ou encore du cinglant 8-0 infligé par le Paris Saint-Germain il y a quelques mois. Face à Marseille, Dijon a aussi des difficultés puisqu’il a concédé deux défaites (3-0 et 3-1). Ces scores s’expliquent notamment par la différence de niveau entre des attaquants de classe mondiale et d’autres inférieurs à eux. Face à Lyon, la pression sera surtout sur les épaules lyonnaises puisque l’équipe du président Aulas cherche encore à se qualifier pour la Ligue des Champions. Le DFCO devra se rappeler du match aller durant lequel il avait fait nul au Parc OL (3-3), mais lors de ce match retour, Dijon aura l’obligation de piocher dans le centre de formation face à la pénurie d’attaquants qui guette l’équipe bourguignonne. 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.