20 octobre 2019

Ligue 1. FCGB-DFCO : Fin de série à l'extérieur.

Avec une équipe largement remaniée à cause des blessures, le Dijon Football Côte d’Or s’est incliné 3 buts à 1 du côté du Matmut Atlantique à Bordeaux. Une défaite qui est synonyme de fin de série à l’extérieur pour les hommes d’Olivier Dall’Oglio. Dijon aura l’opportunité de se reprendre pour l’avant-dernier match à domicile dimanche prochain face à l’En Avant de Guingamp.

 
Un début de match équilibré.

Naïm Sliti encore buteur hier soir à Bordeaux. (C) NICOLAS GOISQUE / NikoPhot

Dijon tient pourtant son rang dans les premiers instants du match, mais va pourtant concéder plusieurs occasions chaudes devant son but. Kamano éliminera un Dijonnais puis butera sur Reynet. Laborde est là pour reprendre mais enverra la balle bien à côté des buts (7′). Kamano une nouvelle fois sera dangereux trois minutes plus tard, mais son centre de trouvera pas de point de chute. La sanction arrivera un quart d’heure après : sur une nouvelle frappe de l’intenable Kamano que Reynet ne peut que repousser, l’ancien Dijonnais Younousse Sankharé n’aura qu’à suivre et pousser la balle au fond des filets (1-0, 25′). En tant que bonne équipe à réaction, Dijon va réagir par Sliti et obligera Costil à une belle manchette pour éviter le but égalisateur (34′), qui sera de nouveau très inspiré devant Kwon, très bien lancé par Massouema presque dix minutes plus tard. Après une dernière occasion chaude sur les buts girondins, l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score à l’avantage des locaux.
 
Les rentrées des promesses.
Djilobodji aura été un peu plus tendre que d’habitude hier soir. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Dijon revient bien dans la seconde période et va se montrer dangereux quelques fois avant de revenir au score. Sankharé perd une balle que Sliti récupère, le milieu girondins revient un peu trop fort et concède un pénalty que M. Hamel va s’empresser de siffler. L’international tunisien va prendre Costil à contre-pied et permettre à Dijon de revenir dans le match (1-1, 54′). S’en suivra un moment de possession bordelaise stérile, durant laquelle les deux équipes ne se créeront pas énormément d’occasions franches, jusqu’à la 72ème minute. Kamano est fauché dans la surface par Djilobodji, le pénalty est incontestable et l’attaquant girondin se fera justice lui-même en le transformant parfaitement (2-1, 72′). Le match va alors perdre en intensité et, Rosier, déjà malheureux sur une frappe d’Aouar la semaine passée face à Lyon, va une nouvelle fois tromper Reynet : sur un corner bordelais, le portier dijonnais boxe des poings la balle… Qui rebondit sur la tête du latéral bourguignon. La balle finira sa course dans les filets et permettre à Bordeaux de faire définitivement le break (3-1, 80′). Olivier Dall’Oglio lancera alors deux jeunes pousses dijonnaises (Sahibeddine et Loiodice) qui ont ainsi pu disputer leurs premières minutes en Ligue 1. Les Dijonnais s’inclinent 3-1 et recevront Guingamp la semaine prochaine.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.