19 novembre 2019

Après la manche du Castellet, c’est sur le magnifique circuit de Dijon-Prenois que nous avons pu suivre la deuxième manche du Championnat Historic Tour, organisés par HVM Racing. Nous avons tout particulièrement suivi le pilote Dijonnais Bruno MOTTEZ, qui participait dans « son jardin », à l’épreuve commune des F3 Classic et des F Renault Classic. Cette dernière étant la catégorie où sévit le Dijonnais dans le Championnat de France des voitures historiques, qui se déroule sur sept manches durant la saison.

 

La journée du vendredi

 

Bruno MOTTEZ sur sa Formule Renault Classic Martini MK51 © Daniel VANDEN BERGHE

La matinée du vendredi étant dédiée aux différents essais libres pour les pilotes, ce sera l’occasion d’affiner les réglages de sa nouvelle monture lors des différents essais privés réservés aux monoplaces. Au bout de quelques tours de piste, le pilote Dijonnais trouva sa voiture quelque peu instable et manquante de grip. Il décida donc de faire modifier quelques réglages sur sa Formule Renault Turbo Martini MK51. C’est une nouvelle voiture pour cette saison 2018, avec laquelle Bruno doit désormais compter, mais également prendre de nouvelles marques. Nouveau châssis, et pas de roulage lors de la longue intersaison. Il devra désormais compter sur une voiture plus incisive et rigide que celle de la saison dernière. Bien réglée grâce à l’équipe Méca-Moteur, le chronomètre parlera, et retrouvera rapidement ses marques. C’est finalement en fin d’après-midi que les choses sérieuses commencèrent avec les essais qualificatifs pour les vingt-huit pilotes de la série. Rapidement, un drapeau rouge mettra un terme au début de cette qualification, qui reprendra au bout de quelques minutes. Les tours de qualifications se succèdent et les chronos également. Bruno MOTTEZ enchainera les tours, pour signer son meilleur temps personnel sur son circuit fétiche en Formule Renault Classic, avec un temps de 1’27,295. Bruno sera satisfait de sa performance, en établissant le cinquième temps de sa catégorie derrière NELSON en pôle, second Laurent MAJOU ROSINOER, troisième temps, Jonathan FRANCE, et Luc CHEMINOT pour le quatrième temps.

 

La couse 1 du samedi

 

Bruno MOTTEZ à l’attaque du chronomètre © Daniel VANDEN BERGHE

C’est sous un radieux soleil que la journée du samedi commença par les qualifications des catégories Yougtimers GTI cup et des Roadster Pro Cup, suivèrent ensuite celles des ASAVE Racing ’65, Trophée Formule Ford KENT, Maxi 1300 Series, Trophée Lotus, Challenge Formule Ford Historic. A partir de midi, les choses sérieuses commençaient avec les premières courses du week-end. Pour Bruno, ce fut en milieu de d’après-midi qu’il prit la piste pour vingt cinq minutes de course sous un soleil plombant. Partant depuis la sixième ligne, il rentra rapidement dans le mouvement soutenu de la course. Il enchaîna ses tours au sein de la meute, restant à l’affût de la moindre ouverture. Il terminera finalement à une belle sixième place de la catégorie Formule Renault turbo. Après sa course Bruno, nous confiait qu’il était satisfait de son résultat et restait confiant et très motivé pour la course de dimanche.

Le classement de la course 1 en Formule Renault Classic Turbo : 1er NELSON, 2ème Laurent MAJOU ROSINOER, 3ème Luc CHEMINOT, 4ème Jonathan France, 5ème Fabrice PORTE, 6ème Bruno MOTTEZ

 

La couse 2 du dimanche

 

Bruno MOTTEZ au freinage du gauche de la bretelle © Daniel VANDEN BERGHE

L’horaire de la deuxième course du dimanche, était cette fois planifiée en fin de matinée. Pour le départ, les places sur la grille, étaient celles du classement général du samedi, avec, tout comme le samedi, une procédure de départ allégée. Pour résumer, le placement des concurrents se fait sur la pré-grille dans le parc fermé. Ils partent en formation derrière la voiture de sécurité pour un seul tour de chauffe, pour ensuite démarrer en départ lancé. Lé départ de la course fut très soutenu, Bruno partant cette fois depuis la sixième ligne, proches de ses concurrents, même jusqu’à à trois de front en bout de ligne droite, il pris néanmoins un excellent départ. Une course qui se passât pour Bruno en trois étapes. Premièrement, un très bon départ dans un rythme effréné, avec un très bon grip. Ensuite, au bout de quelques tours, il me confiait avoir quelque peu décroché de ses concurrents, dû à une légère perte de grip, la Martini était un peu moins stable. Il se sentit alors un peu désuni et esseulé. Plus tard, rattrapé par la suite du groupe, il reprit une bonne dose de motivation pour la dernière partie de la course avec un rythme proche des temps de qualifications, ce qui lui fit faite une belle et honorable cinquième place, dont il se satisfait pleinement. Il aurait bien entendu souhaité pouvoir faire un podium à Dijon, mais ce sera pour une autre fois. Il nous donne rendez-vous pour sa prochaine course dans trois semaines, sur le Circuit de Charade pour le soutenir.

Le classement de la course 2 en Formule Renault Classic Turbo : 1er NELSON, 2ème Jonathan France, 3ème Luc CHEMINOT, 4ème Fabrice PORTE, 5ème Bruno Mottez

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.