23 septembre 2020

Le DFCO féminin tenu en échec à Grenoble

 

Pour son dernier déplacement de la saison, le DFCO s’est contenté d’un match à nul à Grenoble (2-2) après avoir pourtant mené de deux buts. Un score anecdotique pour des Dijonnaises déjà promues dans l’élite.

 

Dijon rattrapé en fin de match

Tatiana Solanet avait mis les Dijonnaises sur les bons rails © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dans un match assez moyen, les Dijonnaises qui sont plutôt dominées parviennent toutefois à ouvrir le score grâce à une bévue de la gardienne Cindy Perrault, sur un centre-tir qui semblait pourtant anodin de Tatiana Solanet. Le terrain est compliqué, avec en outre une pluie abondante, ce qui ne facilite pas non plus la tâche pour les deux équipes. En deuxième période, Fatoumata Baldé obtient un pénalty qu’elle convertit pour porter le score à 0-2. Grenoble revient au score, puis égalise dans les derniers instants grâce à deux buts de l’entrante Palmyre Fortin. 

Réaction de Charlyne Corne (défenseuse du DFCO) : “On n’a pas été au niveau habituel. On n’enchaînait pas 3 passes. Grenoble nous a pressé et était costaud dans les duels. À 0-2 Grenoble n’a pas lâché et a continué de nous presser. Elles en marquent un, ce qui les a remotivé, elles n’ont pas lâché contrairement à nous, nous défendions chacune notre tour. Les filles de Grenoble ont fini par égaliser. Nous voulions gagner ces deux derniers matchs. On fait un nul, on a intérêt à finir en beauté à la maison dimanche prochain, montrer que nous sommes une future équipe de D1.”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.