12 décembre 2019

Le HMDB 21 brillant aux France individuels : 4 titres !!

Ce weekend à Obernai (67)  se déroulaient les Championnats de France Individuels Cadets, Juniors, Séniors Elite d’Haltérophilie. Le Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne était bien représenté avec pas moins de 7 athlètes en lice. Et le Club dijonnais a encore impressionné en ramenant 5 médailles dont 4 titres.

 

Lilou Meresi © HMDB 21

Mélanie Bardis donne le ton

Au programme du samedi, deux athlètes féminines dijonnaises : Lilou Meressi (Championne de France Fédérale et Meilleure Performance cadette de la compétition en avril dernier) était la première athlète en lice, elle tentait de se placer sur le podium Elite dans sa catégorie (-53kg) , son plateau débutait à 11h30. Déception pour Lilou qui ne valide pas d’essai à l’arraché notamment avec une petite erreur sur son troisième et dernier essai, où elle oublie d’attendre le signal des arbitres pour pouvoir lâcher la barre au sol. Nous noterons que Lilou s’est qualifiée aux Championnats de France Elite pour sa première année de pratique, elle remporte tout de même un titre national en Avril qui laisse envisager une très belle progression sur la saison prochaine.

 

Nouveau titre pour Mélanie Bardis © HMDB 21

Mélanie Bardis closait la journée Dijonnaise sur le plateau des (-48 kg) débutant à 14h45 où elle se battait pour le titre avec Neige-Line Edmond de Saint-Paul Sur Mer. Mélanie réussissait un début de match impérial en réalisant 3/3 à l’arraché 54/57/60. Son adversaire direct Neige-Line Edmond réalisait 57/60 et tentait et échouait la barre pour prendre l’avantage sur Mélanie à 62kg. Les deux athlètes débutaient l’épaulé  jeté avec une égalité parfaite. Elles  réussissaient leur premier épaulé-jeté à 70kg. Neige-Line échouait la première à son deuxième essai à 72kg à cause d’un « temps de bras », elle devait donc se reprendre immédiatement, et c’était chose faite ! Mélanie devait donc réaliser 73kg pour la doubler et s’emparer de la première place définitivement, barre qu’elle réalisait avec aisance, elle réussira même 75kg pour le « sans-faute » à 47,980kg de poids de corps, Luca Bardis et François Graillot (les coachs) remportaient donc leur premier titre du weekend en espérant glaner d’autres médailles  le dimanche où étaient engagés  pas moins de 5 athlètes : Romane Defrance (-58), Vicky Graillot et Agnès Chiquet(-63), Jessy Graillot (-85), et Jimmy Mélinand (-77).

 

Impressionnant Jessy Graillot © HMDB 21

Un dimanche de feu

Jessy Graillot irrésistible

C’est le jeune cadet Jessy Graillot qui ouvrait le bal pour Dijon en ce dimanche sur le coup des 14 heures. Le Dijonnais allait tout emporter sur son passage réalisant un énorme et parfait concours. Il battait en effet  3 records de France (arraché : 96, épaulé – jeté : 115, total : 211) pour s’imposer sans discussion possible. Du grand art !!

 

 

Romane Defrance © HMDB 21

Une heure après ce qu’il faut bien appeler une démonstration, Romane Defrance prenait la 5 ème place en -58 kg, avec un sans faute à l’arraché 63/66/69. Malheureusement elle se mettait en difficulté à l’épaulé jeté en se voyant refuser son premier essai à 85 kg pour un “temps de bras”. Elle se reprenait aussitôt à la même charge mais disposait donc d’un essai de moins pour ajuster ses adversaires. Elle prenait donc 91 kg, pour gagner quelques places et envisager le podium. Elle se bagarrait pour réaliser un bel épaulé, mais l’effort consenti était immense, et Romane manquait le jeté malgré une belle bataille. Félicitations à elle pour cette belle saison, conclu par deux titre nationaux par équipes et individuels et une 5 ème place aux France Elite!

 

 

Les deux partenaires Vicky Graillot et Agnès Chiquet, championnes de France par équipe en janvier dernier concouraient, elles,  sur le plateau des -63 kg respectivement en juniors et séniors sur le coup des 17h30 . Les deux athlètes se positionnaient aux mêmes barres de départ : 75 à l’arraché et 98 à l’épaulé-jeté. Avec ces barres, Vicky et Agnès dominaient leur plateau et étaient en course pour remporter le doublé.

Vicky Graillot © HMDB 21

Vicky en quête des minimas pour partir aux Championnats du monde juniors (Ouzbékistan) s’élevant à 188 kg au total olympique réussissait alors 2 essais sur 3 à l’arraché. Elle battait son propre record dès le deuxième essai en réalisant 79 kg. Elle échouait ensuite  de justesse à son troisième essai à 81 kg, une charge inédite pour notre jeune espoir dijonnaise qui lui aurait permis de se rapprocher des minimas. Après l’arraché, il lui restait alors trois essais à l’épaulé-jeté pour réaliser 109 kg (79+109=188 kg). Avant de débuter l’épaulé-jeté, Vicky disposait de 9 kg d’avance sur sa principale concurrente Clarisse Barbier, les coachs dijonnais pouvaient alors se concentrer sur la tactique lui permettant de battre ses records et de s’approcher des attentes placées autour d’elle. Elle réalisait alors son premier essai à 98 kg sans difficulté, elle prit 102 kg qui furent refusés par deux fois (2ème et 3ème essai) pour un supposé « temps de bras ». Le sentiment était alors partagé pour Vicky qui avait l’ambition de réaliser les minimas de sélection pour aller en Ouzbékistan, mais qui réussissait tout de même une performance de niveau international (International A +12) et améliorait son record à l’arraché. Elle remportait un deuxième titre de champion de France en cette saison 2017-2018. 

 

Agnès Chiquet © HMDB 21

Dans le même temps Agnès Chiquet, en course pour le titre sénior réalisait 3 essais sur 3 à l’arraché (75/78/81). Leader à la fin de ce mouvement, Agnès semblait intouchable pour ses concurrentes directes. En réalisant son premier essai à 98 kg à l’épaulé-jeté, elle assurait son titre de Championne de France Séniors. Elle offrira alors un joli spectacle au large public présent ce dimanche à 102 kg. Elle finira même ce plateau par une tentative sans succès à 105 kg. Dijon remportait donc  deux titres supplémentaires après ceux de  Jessy Graillot le matin-même  et  de Mélanie Bardis la veille.

 

 

Jymmy Mélinand @ HMDB 21

Jimmy Mélinand enfin avait la lourde tâche de clore le beau weekend dijonnais. Il le faisait à merveille en  s’emparant du bronze en (-77kg) cadets, après une grande performance (98 kg à l’arraché et 116 kg à l’épaulé-jeté). Des records pour ce jeune, nourrissant plein d’espoirs pour les années à venir. Depuis sa jeune histoire, le Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne n’en finit plus d’épater la petite planète haltérophile en multipliant les titres individuels et par équipe dans toutes les catégories de poids et d’âge. Gageons d’ailleurs qu’il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.