28 octobre 2020

Roller Marathon de Dijon : le compte rendu complet

Roller Marathon de Dijon 2018 : un véritable festival ! Une fois de plus, l’équipe d’AM Sports a su avec brio orchestrer une magnifique édition du Roller Marathon de Dijon, traditionnellement organisée sur les Allées du Parc le 2ème week-end de juin. Les courses se sont enchaînées sans répit toute la journée, pour le plus grand plaisir des patineurs et spectateurs. Surprise dans la course vedette de la coupe du monde avec la victoire de l’espagnol Eugenio Landete Marquina tandis que chez les femmes la victoire de Katarina Rumpus est moins surprenante. Communiqué du club AM Sports

 

 

départ master © AM Sports-Médiaskates

Course Master

Les masters ont ouvert le bal dès 09h du matin, avec un marathon rapide – pour les premiers ! – dans des conditions très clémentes. Le patineur CHRISTOPHE TERROINE du club REIMS PATINAGE DE VITESSE prend les commandes de la course dès le début et ne tarde pas à s’échapper, pour terminer avec près de 2 minutes d’avance sur ses poursuivants en 1h07 (soit 37,1 km/h de moyenne). Un pack compact de 17 patineurs boucle les 42 km au sprint, en 1h09, MATHIEU MIQUEL (PIBRAC ROLLER SKATING) et PHILIPPE POIRIER (ADEL RS) complètent le podium. A noter dans ce peloton, les belles prestations de deux patineurs d’AM Sports, CEDRIC FARON et NICOLAS MOULLINTRAFFORT, également la présence de Karine MALLE des MONTPELLIER FUNNY RIDERS, 1ère féminine qui a su s’accrocher jusqu’au bout dans le peloton des hommes. La 2ème féminine, CELINE COGNARD, du MONT BLANC ROLLER coupe la ligne 9 minutes après. Notre duo Stéphane LESUEUR, malvoyant et son inséparable guide Baudoin PATINIER terminent eux en 01:33:25. Un problème technique les empêche une fois de plus d’atteindre leur objectif de moins d’une heure trente… ils ont promis de revenir l’année prochaine, pour la 4ème fois !
La Trottinette Le programme se poursuit avec la toute première édition de la course de trottinette, qui n’a certes pas rencontré le succès espéré, mais les quelques jeunes alignés sur le départ ont reçu des encouragements effrénés du public ! CORENTIN PASCARD d’AM Sports remporte la course sous un tonnerre d’applaudissements, suivi par SACHA LALLEMENT du club de TROYES ROLLER et de TIMOTHE SIBELLA d’AM Sports pour compléter le podium.

 

Départ semi marathon © AM Sports-Médiaskates

Le semi-marathon

Le semi-marathon, à son habitude, a su rassembler à la fois les jeunes patineurs véloce des catégories cadets et juniors, mais aussi un large public de loisir, venus surtout pour relever le défi de boucler un semi-marathon. Nous avons même eu le plaisir d’accueillir deux équipages de Mobile en Ville, association militante pour l’accessibilité des villes aux roulettes (rollers, skates, fauteuils roulants), avec une belle solidarité entre les patineurs des différents clubs pour pousser les fauteuils ! La bataille fut intense et incertaine jusqu’au bout entre les deux dijonnais, le jeune cadet KEVIN FOURNERET d’AM Sports et ANTOINE SMERILLI du RSDB, partis en échappée. C’est finalement ce dernier qui l’emporte en 36 minutes 27’, pour 3 petits dixièmes de secondes. Kévin monte tout de même sur la plus haute marche du podium chez les moins de 20 ans.

 

Courses jeunes Juste avant la course des As, les Allées du Parc se voient arpentées par des pelotons de champions en herbe. De 6 à 13 ans, ils sont tous remontés à bloc et à fond dans leur course ! Il faut les voir se positionner comme des pros dans les startings blocs, concentrés puis s’élancer comme des boulets de canons dès le claquement du starter !

 

Les jeunes (suite) © AM Sports-Médiaskates
Les jeunes © AM Sports-Médiaskates

 
Voici les podiums chez les super-minis et minis (800 mètres) :

Les garçons ESTEBAN AIGUIER du club ROLLER PROVENCE MEDITERRANEE, en 2 minutes JEAN PAQUET du club RSDB ARTHUR PIERRE du club ROLLER PROVENCE MEDITERRANEE Les filles BOUCHOT LILY FRANCE AM SPORTS en 2 minutes 13 IMPERAIRE ORANE CLERC MAYA des LES FOUS DE LA ROULETTE

Podium catégorie jeunes © AM Sports-Médiaskates

Chez les poussins (2200m) Les garçons MININ RADOMIR qui vient de Biélorussie ! en 4 minutes 30 WILLIAM CABUZEL d’AM SPORTS NOE RICHARD des LES FOUS DE LA ROULETTE Les filles MORGANE MARCONI du RSDB en 4 minutes 54 YSE JAVEZ du QRC25 ERYNNE FROSSARD-GILLET du QRC25
Et chez les Benjamins (4400m): Les garçons FABIEN DUPUIS de GAP ROLLER COURSE en 8 minutes 35 ALEXIS AUBERT TRISTAN FARON d’AM SPORTS Les filles LOUISE GRESSIER d’AM SPORTS LILY CARDONA MAIA DECELLE d’EPERNAY ROLLER SPORT

 

 
World Cup : Place maintenant au clou du spectacle ! Le moment tant attendu, la coupe du Monde ! (source : Rollerenligne.com)

Ewen Fernadez et Doucelin Pédicone © AM Sports-Médiaskates

Hommes : la surprise espagnole Avant Dijon, Ewen Fernandez (FRA, Rollerblade World Team) est leader au classement général de la World Inline Cup. Le team Rollerblade a d’ailleurs beaucoup donné pour animer la course. Comme souvent à Dijon, la course a été un véritable festival d’attaques. Les principales écuries ont montré le bout de leur nez en début de course avec Quentin Giraudeau (FRA, Rollerblade), mais aussi le local Doucelin Pédicone. Martin Ferrié (FRA, EOSkates World Team) a également réalisé un gros travail. C’est Quentin Giraudeau qui creuse l’écart le plus significatif à cinq tours de l’arrivée. Il prend 11 puis 18 et 21 secondes au peloton à 3 tours de la ligne. Derrière lui, le peloton a éclaté en plusieurs groupes. Bart Swings (BEL, PowerslideMatter) est obligé de prendre l’initiative de la poursuite. Il sort du paquet, prend de l’avance sur le peloton, rattrape Quentin Giraudeau et le contre.

 

Eugenio Landete Marquina © AM Sports

A deux tours de l’arrivée, Doucelin Pédicone (FRA, AM Sports) est dans la roue de Bart Swings (BEL, Powerslide Matter World Team). Ewen Fernandez (FRA, Rollerblade World Team) part à son tour à 3 km de l’arrivée. Gary Hekman (NED) fait le travail pour Bont et ramène le peloton sur Ewen Fernandez. Personne ne veut plus prendre l’initiative. C’est la formation espagnole In Gravity qui tente sa chance avec Eugenio Landete Marquina (ESP). A la cloche, le patineur d’In Gravity a creusé un écart significatif. Bart Swings (Powerslide), Nolan Beddiaf (EOSkates) et Ewen Fernandez (Rollerblade) se neutralisent dans le peloton. L’espagnol Eugenio Landete Marquina remporte sans doute l’une des plus belles victoires de sa carrière sur cette Coupe du Monde. Quentin Giraudeau termine 2ème. Bart Swings règle le sprint de la 3ème place devant Gary Hekman (Bont).

 

 

Katarina Rumpus © AM Sports

Femmes : Rumpus fidèle au rdv

De belles échappées, un magnifique sprint final La course des femmes est emmenée à vive allure. Les attaques sont bien plus nombreuses que les années précédentes pour le plus grand plaisir des spectateurs… et conformément aux annonces de Clémence Halbout (FRA, Bont). La patineuse roule sous les couleurs de la marque Australienne. On peut dire qu’ellle a été fidèle à sa parole et a grandement contribué à animer cette édition, de bout en bout. Elle lance l’attaque la plus franche à 5 tours de la ligne en partant à toute vitesse. Malheureusement, elle est reprise après un tour. Flavie Balandras (FRA) tente sa chance à deux tours de l’arrivée pour le team EO Skates. La néerlandaise Manon Kamminga (Bont) ramène le peloton. Clémence Halbout attaque à nouveau dans la descente à 1,5 tours de l’arrivée. Elle est rejointe par une patineuse Biélorusse. Les deux coopèrent. Derrière le peloton roule pour tenter de revenir. La patineuse Biélorusse continue de rouler mais Clémence semble accuser le coup. Le peloton remonte sur les deux échappées. Le peloton se relève dans le rond point de la Place Wilson, à 1,2 km de l’arrivée. Clémence Halbout (Bont) attaque à nouveau dans la descente. On peut lui attribuer le prix de la combativité ! Elle est reprise par la patineuse espagnole qui ramène le peloton avec elle. Désormais, les sprinteuses vont parler. Le peloton est groupé avec une dizaine de patineuses dans le dernier virage. Katharina Rumpus(GER, Powerslide Matter) l’emporte au sprint devant Manon Kamminga. Aura Quintana (EOSkates) complète le podium. Prochaine étape pour la World Inline Cup : Ostrava, en République tchèque, le 16 juin 2018.

 

 

Eugenio Landete Marquina © AM Sports-Médiaskates

Classement scratch hommes 1. Eugenio Landete Marquina (ESP, In Gravity) 1h01’05’’922 2. Quentin Giraudeau (FRA, Rollerblade World Team) 1h01’20’’574 3. Bart Swings (BEL, Powerslide Matter Racing Team) 1h01’33’’076 4. Gary Hekman (NED, Bont Skates) 1h01’33’’080 5. Nolan Beddiaf (FRA, Eoskates) 1h01’33’’539 6. Ewen Fernandez (FRA, Rollerblade/Matter Racing Team) 1h01’33”571 7. Inigo Vidondo (ESP, In-Gravity International Team) 1h01’33”659 8. Julien Levrard (FRA, RSSP) 1h01’33”689 9. Alexander Bastidas (VEN, In-Gravity International Team) 1h01’33”700 10. Andrea Bighin (ESP, Castellon) 11. Charly Grillon (FRA, AM Sports) 12. Doucelin Pédicone (FRA, AM Sports)

 

Podiums coupes du monde © AM Sports Médiaskate

Classement scratch femmes 1. Katharina Rumpus (GER, Powerslide/Matter Racing Team) 1h09’49’’055 2. Manon Kamminga (NED, Bont Skates) 1h09’49’’166 3. Aura Cristina Quintana (COL, Eoskates) 1h09’49’’192 4. Chloé Geoffroy (FRA, Powerslide/Matter Racing Team) 1h09’49’’725 5. Marine Lefeuvre (FRA, athlète WIC) 1h09’49’’824 6. Carlota Camarain (ITA, Castellon Spain Roller Marathon) 1h09’50’’046 7. Juliette Pouydebat (FRA, Pibrac RS) 1h09’50’’259 8. Chloé Michel (FRA, Sila Team-Lactiks) 1h09’50’’444 9. Maëlann Le Roux (FRA, Bont Skates) 1h09’50’’728 10. Beau Wagemaker (NED, Skate-Dump) 1h09’50’’977

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.