18 septembre 2019

Football : préparation : Le dfco concède le nul à Charleroi

Opposé au troisième du dernier championnat belge, Charleroi hier ce mercredi 18 juillet en fin d’après midi à Gaston Gérard, le DFCO est parvenu pour son deuxième match de préparation (défaite face à Strasbourg lors du 1er match) à revenir par deux fois au score (2-2) grâce à deux réalisations de la recrue Jules Keita. Le résumé de la rencontre par les site officiel du club.

 

Jules Keita a inscrit les deux buts dijonnais © V Poyer/DFCO

Les joueurs de Charleroi sont les premiers dangereux. Gholizadeh va au contact avec Allain, mais c’est le portier dijonnais qui se saisit du ballon. L’attaquant belge réclame un penalty, en vain (5′). Le DFCO répond sur coups de pieds arrêtés, notamment côté gauche par Sammaritano. Il trouve ainsi Yambéré, dont la tête est captée sans mal par Mandanda (16′). Quelques minutes plus tard, Yambéré perd la balle au milieu de terrain. Le contre belge se développe vite, et Gholizadeh et Baby se présentent face à Allain sorti vite à leur rencontre. Aux yeux de l’arbitre, M. Schneider, le portier dijonnais se saisit du ballon hors de sa surface. Pas de carton pour lui, mais un coup franc dangereux bien mal utilisé pour les Zèbres (20′). Hendrickx tente ensuite une frappe vicieuse côté gauche, Allain avait anticipé le centre. Il se couche cependant bien sur le ballon (29′). Sammaritano bute sur la défense belge, avant que Jeannot ne donne des frayeurs à Mandanda d’une jolie frappe pas bien loin de la lucarne (41′). Mais les plus gros frissons sont bel et bien pour les Dijonnais. Ils sont le fait de Benavente dont la frappe enroulée trouve le montant droit de Bobby Allain juste avant la pause ! (42′).

Mieux physiquement, avec une bonne semaine en plus de préparation, les Belges ouvrent assez logiquement la marque  LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.