22 septembre 2020

Dijon FCO-FC Nantes : Deux à la suite pour commencer !

Samedi soir à Gaston-Gérard, le Dijon Football Côte d’Or s’est imposé 2 buts à 0 face au Football Club de Nantes, ce qui permet aux Rouges d’être deuxième de Ligue 1 Conforama au terme de la deuxième journée ! Une performance inédite qui consacre un bon début de saison de la part des Dijonnais malgré une préparation plutôt terne et difficile pour les hommes d’Olivier Dall’Oglio.

 

L’album photo de la rencontre ICI

 

Tavares, l’homme providentiel.

Tavares, évidemment. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot 

Tavares et le DFCO, c’est une histoire d’amour qui n’est sûrement pas prête de se terminer. Souvenez-vous, arrivé dans l’ombre d’un certain Sebastian Ribas, le Cap-Verdien avait mis un peu de temps avant de se faire une place au sein de la formation dijonnaise. Critiqué à ses débuts à cause de sa maladresse et de sa lenteur, il est aujourd’hui indiscutable dans le onze de départ du DFCO. Samedi encore, le goléador dijonnais s’est offert un doublé et aurait même pu provoquer un penalty, justement refusé par l’arbitre grâce à la vidéo. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Julio Tavares est en tête du classement des meilleurs buteurs avec trois réalisations en deux journées à son actif, devant un certain Kylian Mbappé ou encore Neymar. Si nous n’en serons qu’à la troisième journée samedi prochain, ces performances méritent tout de même d’être notée !

 

Courant alternateur en première période.

Nantes aura eu la possession en première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les supporteurs attendaient beaucoup de ce premier match à Gaston-Gérard, espérant commencer la saison sur les mêmes bases pour Dijon que s’était terminé l’exercice précédent. Sur la défensive en première période, c’est pourtant bien le DFCO qui se montrera dangereux en premier par l’intermédiaire de Frédéric Sammaritano (1′). Cette première alerte sur le but de Tatarusanu sera suivi de l’ouverture du score ! Sur un corner de Sliti, Haddadi prolonge au premier poteau de la tête, et Tavares est inévitablement présent pour finir le travail en propulsant la balle au fond des filets du portier nantais (7′). Devant au score, Dijon n’a pourtant pas la main-mises sur le ballon et laisse le jeu aux Nantais. les Bourguignons ne seront dangereux (paradoxalement) que sur les contres, dérogeant un peu aux principes dictés par Olivier Dall’Oglio. Rosier verra sa frappe s’envoler dans les travées de Gaston-Gérard (34′), tandis que Benjamin Jeannot loupera un face-à-face pourtant évident face à Tatarusanu et ne cadrant pas sa frappe (42′) !

 

Une deuxième mi-temps plus offensive.

Première pour Gourcuff et Jules Keita à Gaston-Gérard !  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot 

Au retour des vestiaires, les Dijonnais se montrent plus offensifs, tranchants et prennent le contrôle du jeu. Sammaritano tentera notamment l’une de ses trois frappes cadrées du match dont Tatarusanu se saisira sans peine (55′), puis on retrouvera Sliti pour un incroyable raté devant le but vide alors que Tavares l’avait servi d’une passe magnifique (69′) ! Après ce loupé, le stade frissonne et espère ne pas payer ces occasions franches ratées… Finalement, il n’aura pas à trembler longtemps. Cinq minutes plus tard, Rosier remporte son duel sur son côté droit et sert Tavares qui s’offre un doublé ! Dijon est à l’abri et aura même l’occasion d’aggraver le score sur pénalty, avant que l’arbitre ne se déjuge grâce à la VAR. Sliti obligera donc Tatarusanu à s’employer pour sortir son coup-franc (77′). Le travail est fait et le DFCO démarre parfaitement cette saison en prenant d’emblée six points lors des deux premières journées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.