28 octobre 2020

DFCO – SCO d'Angers : Dijon une nouvelle fois dépassé…

Samedi soir à domicile, le Dijon Football Côte d’Or a subi sa deuxième défaite de rang face à Angers (1-3). Tout avait pourtant bien commencé avec l’ouverture du score par Wesley Saïd tôt dans le match, mais Angers, profitant des largesses défensives dijonnaises en a grandement profité en égalisant, prenant l’avantage et faisant le break avant la fin de la première période. Dijon est à l’arrêt à domicile.
 

 
Un début brillant, puis plus rien.

L’image est trompeuse, le DFCO n’a pas su garder la tête face à Angers. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Si les cinq premières minutes du match sont très hachées avec les coups reçus par deux joueurs angevins, Dijon peut doucement commencer à développer son jeu, Angers cherche à procéder en contres. Au quart d’heure de jeu, les Dijonnais obtiennent un bon coup-franc. Sliti se charge de le botter. Le coup de pied arrêté est bien frappé mais renvoyé par le poteau de Butelle ! Saïd suit bien et inscrit le premier but de la rencontre (1-0, 13′). Opportuniste ! A ce moment précis, les spectateurs croient que son équipe repart bel et bien de l’avant. Sauf qu’il en sera autrement. Étonnamment, Dijon s’arrête de jouer et laisse Angers approcher les cages de Runarsson. La sanction ne se fait pas attendre, et, Bahoken, alors qu’il n’est pas attaqué, expédie une frappe splendide dans la lucarne gauche du gardien dijonnais (1-1, 20′). Imparable. Les Scoïstes vont alors dérouler même si Dijon se montre dangereux par l’intermédiaire de Keita. La défense dijonnaise va plier une seconde fois alors que Tait reprendra parfaitement un centre fort pour donner l’avantage à son équipe (1-2, 29′). Une petite dizaine de minutes plus tard, le même Tait adressera un centre parfait à Santamaria qui ne se fera pas prier pour ajuster sa tête (1-3, 37′). Si Dijon pousse légèrement, les Angevins rentrent aux vestiaires avec ce matelas confortable de deux buts.
 
Une seconde période qui ne changera rien.
Le missile de Bahoken aura assommé le DFCO. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Le récit de la seconde période sera plus court que celui de la première. L’entame de ce second acte ne sera pas à l’avantage des Dijonnais. Dès le début, Runarsson, auteur d’un excellent match, doit s’employer face à Tait pour éviter à son équipe de sombrer définitivement. Peu d’actions sont à dénombrer jusqu’à la fin de ce match et les rentrées de Gourcuff, Sammaritano et Abeid n’y changeront rien. A cinq minutes du terme de la rencontre, Le portier islandais montra toute l’étendue de son talent face à Fulgini (84′). Sous les sifflets des supporters, les joueurs du DFCO regagnent les vestiaires la tête basse. Dijon concède une seconde défaite consécutive à domicile, et, si la situation est loin d’être alarmante, il faudra retrouver rapidement l’inspiration samedi prochain face à Reims afin d’éviter que le doute ne s’installe dans toutes les têtes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.