28 octobre 2020

Une belle première victoire pour le DFCO Féminin

Après un premier point pris à Guingamp, le DFCO a cette fois remporté son tout premier match en D1, face à Metz, l’autre promu (3-0). Une rencontre marquée par le triplé de Kenza Dali et qui confirme le bon début de saison des filles de Yannick Chandioux.

 

RETROUVEZ LES REACTIONS DE KENZA DALI, TATIANA SOLANET ET YANNICK CHANDIOUX DANS NOTRE DEBRIEF WEEKEND VIDEO

RETROUVEZ L’ALBUM PHOTO DE LA RENCONTRE

 

Un match dominé par Dijon

Léa Declercq et les Dijonnaises ont décroché leur premier succès dans l’élite © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Après quelques minutes pour se mettre dedans, les Dijonnaises prennent le contrôle du match et multiplient les assauts sur les cages messines. Fatoumata Baldé profite d’une mauvaise relance axiale pour chiper le ballon, et obtient un coup-franc en dribblant devant la surface de réparation. Un coup-franc parfaitement transformé par Kenza Dali, avec une frappe enroulée par-dessus le mur (1-0). Un premier quart d’heure de jeu idéal donc. Le DFCO continue de pousser, avec plusieurs centres dangereux notamment de Coline Gouineau et Léa Declercq, mais se fait aussi peur. Une frappe messine est déviée sur la barre par Emmeline Mainguy, puis revient sur Marie-Laure Délie qui manque inexplicablement le cadre alors qu’elle n’avait plus qu’à marquer. Un petit instant de frayeur pour des Dijonnaises qui auront pourtant globalement dominé et maîtrisé les débats jusqu’ici.

 

Dali met le DFCO à l’abri

Kenza Dali a réussi un coup du chapeau, face à une gardienne messine qui n’a rien pu faire © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les occasions nettes se multiplient en faveur du DFCO en seconde mi-temps. Lindsey Thomas rate tout d’abord deux face-à-face avec la gardienne. Cette dernière est également à la parade sur un tir de Kenza Dali, avant de bien sortir aux devants de Léa Declercq. Finalement, c’est sur une frappe à l’entrée de la surface que Kenza Dali réussit à faire le break, à une vingtaine de minutes du terme de la rencontre (2-0). Les Dijonnaises se procurent un nouveau face-à-face dans le temps additionel, par l’entrante Laura Bouillot, servie par Léa Declercq. Mais le tir croisé de l’attaquante passe à côté du poteau droit de Lerond. Dans la foulée, sur un contre, Kenza Dali ne se fait elle pas prier pour inscrire son troisième but du jour (3-0). La fin du match est donc sifflée sur se score de 3-0, logique tant le DFCO a semblé supérieur à son adversaire. Les joueuses de Yannick Chandioux tenteront de continuer sur cette voie samedi prochain, du côté de Lille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.