31 octobre 2020

Opération victoire pour le DMH face à Limoges ce samedi

Ce samedi, c’est une véritable fête du handball qu’accueille le Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy. D’abord à 18h30, avec les filles de la JDA Dijon Handball qui affrontent Chambray, puis c’est le Dijon Métropole Handball qui défiera Limoges à 21h, pour le compte de la deuxième journée de Proligue.

Après avoir reçu Cesson-Rennes en Coupe de la Ligue il y a deux semaines, les Dijonnais ont bien l’intention de renouer avec le succès devant leur public, attendu en nombre ce weekend. Mais cela ne sera pas une mince affaire, puisque les Haut-Viennois réalisent un sans-faute en ce début de saison : une victoire étriquée contre Istres en Coupe (30-19), ainsi qu’une victoire en championnat face au promu Grenoblois (26-21).

 

 

Reg-Guillen au pénalty © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dijon veut se relever

L’entame de l’exercice 2018-2019 s’avère compliquée pour le DMH. Après la courte défaite 28-26 chez le rival saranais, où l’amertume et les regrets prédominaient à la sortie de la rencontre, place maintenant à un autre gros morceau : Limoges.

« Pour pouvoir prétendre à quelque chose en D2, il faut gagner tous nos matchs à domicile » nous disait Pierrick Naudin dans une interview d’après match. Le moment est donc venu de confirmer ces dires, en imposant sa loi sur ses terres. Pour ce faire, il faudra rectifier les erreurs commises lors de la journée précédente à savoir trop de manqués dans la dernière passe voire dans les shoots (52% d’efficacité seulement au tir). Et si la paire Reig-Guillen/Becirovic a été plutôt prolifique (10 buts à eux deux), on constate des ratios encore trop faibles de la part des cadres Naudin (4/11), Pasquet (2/7) ou Carrière (3/7) pour pouvoir justement prétendre se qualifier en Playoffs.

Wassim Helal, auteur d’une très bonne partie dans le Loiret (15 parades, 36%), compte bien porter ses coéquipiers vers la première victoire de l’équipe cette année.

 

Miroslav Rac va retrouver ses anciens partenaires © Nicolas Goisque / NikoPhot

Limoges conquérant

Avec un effectif largement remanié (six arrivées), les Limougeauds retrouvent la Proligue qu’ils avaient quittée à la neuvième place la saison passée. Après avoir dominé les Istréens de la tête et des épaules, les partenaires d’Ingars Dude sont venus à bout de Grenoble, nouveaux pensionnaires de deuxième division, dans un match qui a mis du temps à se décanter. L’entraîneur Nenad Stanic peut s’appuyer sur une base avant menaçante, comme l’ont démontré les bonnes performances des ailiers Malfondet (à gauche) ou de Mancelle (à droite), qui ont respectivement inscrit 5 et 6 buts face à Istres et Grenoble. Quant à la base arrière, à défaut de s’être illustrée de loin, elle a pu largement servir ses pivots, en témoigne parfaitement les cinq réalisations de Nathan Bolaers en Coupe.

Dijon devra donc rester sur ses gardes et ne pas se livrer, sous peine d’être punis immédiatement. De plus, la doublette Annotel/Serdarevic semble en grande forme ces derniers temps, avec près de 25 arrêts en deux matchs, ce qui signifie qu’il faudra faire preuve d’encore plus d’application devant le but que vendredi dernier.

 

Rendez-vous demain soir au Palais des Sports, pour encourager vos handballeurs et handballeuses dès 18h30.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.