29 octobre 2020

Le DMH se fait peur mais s’impose à Cherbourg

Pour le compte de la cinquième journée de ProLigue,Dijon se déplaçait à Cherbourg. Les deux équipes restaient sur une belle série de 3 victoires à leur actif. Le Dijon Métropole Handball s’est ‘impose en Normandie mais à bien failli perdre deux points cruciaux, la faute à une baisse de régime lors de la deuxième mi-temps. Devant au score 45 minutes durant,le DMH s’est fait rejoindre et même dépassé. S’appuyant alors sur son efficacité défensive il  a su se remobiliser et empocher une nouvelle victoire à l’extérieur 28 à 25.

 

Un gros match du portier Dijonnais avec 20 arrêts à son actif.© NikoPhot/Archives

Helal est là

Si depuis le début de saison Maxime Diot, le portier dijonnais enchaîne les bonnes performances et laisse Wassim Helal,  un peu plus dans l’ombre, c’est bel et bien ce dernier qui a brillé du côté de la Hague. Avec un total de 14 arrêts en  une période,le portier Tunisien de Dijon a clairement contribué à la victoire des siens. Les buts Dijonnais seront restés inviolés pendant les cinq premières minute de jeu, ce qui va permettre à Oleg Macharashvili et Eduardo Reig-Guillen de marquer les premiers buts de la rencontre (0-2 6′). Dijon,dans ce premier quart d’heure va s’offrir une supériorité numérique fructueuse pour prendre une petite avance au score face à ses adversaires (5-8 14′). Wassim Helal va régaler ses coéquipiers. Auteur de trois arrêts coup sur coup, il leurs offre la possibilité de transformer ses occasions avec des contres-attaques bien menées par les deux ailiers du DMH (Sobol et Reig-Guillen). Sans trop être inquiété lors des vingt premières minutes,le DMH déroule et se procure une avance confortable de +4 (8-12 22′). En fin de période les gardiens se répondent spectaculairement bouclant leur cage à double tour. Cherbourg limite la casse à la pause n’accusant que deux buts de retard(12-14 30′).

 

Une deuxième mi-temps indécise

Si Dijon avait l’objectif de conforter son avance, c’est raté dans un premier temps, le DMH se faisant piéger par Cherbourg. Dès la reprise, l’adversaire met  de très bonnes intentions dans le jeu et parvient à reprendre le contrôle du match. Les portiers Cherbourgeois, vont faire deux arrêts décisifs et  réveiller leur public. Dijon  va devoir revenir au score (20-19 42′). Ulrich Chaduteau   pose alors  un temps mort pour certainement remobiliser ses troupes.

Vincent Maguy n’aura pas marquer pour son retour à Cherbourg © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Coup payant avec une addition salée pour les Normands qui encaissent quatre buts très rapidement et les Bourguignons récupèrent  le leadership (20-24 47′). Les coéquipiers de Naudin, malgré des moments de faiblesse dans ce match ont  prouvé qu’ils pouvaient faire basculer un match à leur actif avec ce qu’il faut de hargne  et de rigueur.  De la 49′ à la 54′ le score reste figé sur 21-24 pour le DMH. Dijon en fin de partie ne manque aucun de ses tirs et remporte ce déplacement piégeux (25-28). Le DMH est désormais second avec Chartres à deux points de Saran qui reste la seule formation à l’avoir battu en ouverture de saison.

 

 

111 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.