26 octobre 2020

Le DFCO féminin dispose de Soyaux

Troisième victoire de la saison pour le DFCO. Ce samedi face à Soyaux, les Dijonnaises se sont logiquement imposées contre Soyaux (3-0), même si ce succès a été long à se dessiner.

 

Le DFCO fait le jeu

Le DFCO a manqué d’inspiration en première période (Crédit photo : Nicolas Goisque/NikoPhot)

Les joueuses du DFCO montrent rapidement la volonté d’évoluer haut sur le terrain. Bien regroupé derrière, Soyaux a du mal à vraiment sortir de son camp. Le DFCO a une première opportunité sur coup-franc dès les premières minutes, mais Kenza Dali manque sa tentative. Les attaques dijonnaises sont cependant souvent un peu trop brouillonnes pour que cela crée de véritables occasions de but. Il faut attendre de voir une belle combinaison entre Léa Declercq et Kenza Dali, pour que la première tente une frappe mais celle-ci est bien trop écrasée pour inquiéter la gardienne. C’est finalement Lindsey Thomas, bien servie par Kenza Dali, qui se procure la plus grosse occasion de la première période, mais la portière adverse s’oppose bien dessus. Côté Soyaux, l’une des rares incursions dans le surface dijonnaise ne donne rien, Sarah Cambot manquant son contrôle.

 

La différence en deuxième mi-temps

Tatiana Solanet a de nouveau été très précieuse dans le jeu dijonnais (Crédit photo : Nicolas Goisque/NikoPhot)

Dès le retour des vestiaires, le DFCO obtient une belle occasion mais la reprise de Lindsey Thomas, reprenant un centre de Tatiana Solanet, n’est pas cadrée. Des erreurs de relance et techniques vont empêcher les Dijonnaises de se montrer dangereuses pendant un bon quart d’heure. Soyaux passe même proche d’ouvrir le score, mais heureusement, le tir de Pamela Babinga passe de peu à côté du montant de Mylène Chavas, qui remplace Emmeline Mainguy suspendue. Finalement c’est un peu sur un coup du sort que la différence se fait. Sur une touche où la latérale charentaise ne se replace pas assez rapidement, Léa Declercq reprend de volée en première intention. Dans un angle fermé, sa reprise lob la gardienne et termine à l’opposé ! Un but imprévisible qui permet enfin au DFCO de prendre l’avantage (1-0). Dix minutes plus tard, Lindsey Thomas, servie par Kenza Dali, élimine la gardienne pour faire le break (2-0). Sur pénalty, Kenza Dali enfonce même le clou en fin de match (3-0). Une nette victoire donc, même si elle fut longue à se dessiner. Le DFCO compte désormais 10 points et pointe à la 4ème place, de quoi aborder le déplacement du côté du PSG, samedi prochain, sans pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.