24 octobre 2020

Pas le temps de gamberger pour la JDA qui reçoit Fuenlabrada

Deux jours après son revers particulièrement frustrant en Jeep Elite face à Bourg qui avait déclenché la colère de Laurent Legname, la JDA Dijon Basket est de retour sur son parquet (ce soir 20h30) pour une joute européenne cette foi-ci. Les Dijonnais reçoivent en effet pour le compte de la 3ème journée de Basket Champions League, les Espagnols de Fuenlabrada coleader de la poule C avec deux victoires en autant de matchs.

 

On se doutait bien, et le staff dijonnais en premier, que l’excellente série (trois succès de rang) de victoires du début de saison ne pourrait dure. De fait depuis le premier revers à Nanterre du 13 octobre dernier, c’est bien trois défaites de rang qu’on encaissées les hommes de Legname qui n’a pas apprécié la dernière et qui l’a fait savoir à ses joueurs, leur demandant une remise en question.

 

7,5 passes décisives par match , meilleur ration de la champions league pour Axel Julien qui doit une revanche à ses supporteurs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Montrer du caractère

C’est sans doute la première fois que la Jeanne se troue vraiment cette saison, ayant quasiment fait hara-kiri durant le dernier quart temps face au Bressans. Bien sûr l’effectif réduit en nombre, la méforme persistante de Robert Arnold à laquelle vient s’ajouter, la blessure persistante à l’adducteur de Ryan Pearson n’aide pas la Jeanne. Mais de là à multiplier les approximations grossière durant 6 minutes alors que la victoire tendait les bras. On aura compris que le technicien dijonnais attend une réaction de son groupe dès ce soir et entend que chacun joue à son niveau. Dijon pourra sans doute compter sur les fulgurances de son meneur de poche David Holston capable de prendre feu à n’importe quel moment mais qui peut aussi être parfois étrangement absent pendant plus ou moins longtemps. Gavin Ware est également une des satisfactions de ce début de saison au pivot et l’un des plus réguliers ces derniers temps. Legname n’a pas voulu pointer untel ou untel lors de sa déclaration, mais il est clair que certains doivent montrer plus. Axel Julien nous doit notamment une revanche par rapport à sa prestation de lundi. Pearson lui sera-t-il en mesure de tenir sa place (il était petit à petit monté en puissance lundi, mais avait quelque peu perdu son sang frois en fin de rencontre prenant une technique fatidique). Bref l’heure est à la remobilisation pour Dijon et ce ne sera pas de trop pour bousculer les Espagnols.

 

Talib Zanna ici face à Anvers présente des stats impressionnantes © Basketball Champions League

Attention Armada Offensive.

Avec 185 points inscrits en deux rencontres, dont 89 sur le parquet de Bamberg, les Espagnols tournent à plus de 90 points de moyenne. C’est aussi l’équipe qui connait le moins de pertes de balle de toute la champions league (3,5/match). Le club de la banlieue madrilène compte en ses rangs quelques tireurs d’élite redoutable. Ainsi l’arrière Mexicain Francisco Cruz tourne sur ses deux premiers matchs à 18 points de moyenne et à 18,5 d’évaluation sachant que les 2/3 de ses paniers sont….. à 3 pts. Autre phénomène, l’ailier fort nigérian, Talib Zanna, 19,5 d’évaluation moyenne, 15,5 points, 8 rebonds, bref une jolie carte de visite. Citons encore une “vieille (36 ans)” connaissance avec l’arrière croate Marko Popovic qui tourne encore à 12,5 points et 13,5 dévaluation, pas mal !! et encore l’ailier espagnol (si si il y en a dans l’équipe) 14 points de moyenne pour lui .Fuenlabrada ne s’arrête cependant pas à ses individualité et possède un collectif solide et homogène. C’est donc du très lourd qui attend la Jeanne ce soir; idéal pour une réaction ? 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.